Santé : la fertilité masculine est en baisse

Publié
Santé : la fertilité masculine est en baisse
Article rédigé par
D. Mascret - France 3
France Télévisions
Selon une nouvelle étude, la fertilité masculine est en déclin partout sur Terre. Le point, mercredi 16 novembre, avec Damien Mascret, médecin et journaliste, présent sur le plateau du 12/13.

La fertilité masculine est en baisse sur l'ensemble de la planète. "La qualité du sperme est en train de diminuer, et c'est maintenant démontré. On avait déjà regardé ça en 2017, mais simplement sur l'Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie", note le médecin et journaliste Damien Mascret, présent, mercredi 16 novembre, sur le plateau du 12/13. L'étude a été étendue au monde entier, et la tendance se confirme. Entre 1973 et 2018, le nombre de spermatozoïdes trouvé dans 1 ml de sperme a diminué de moitié, passant de 101 millions à 49 millions en moyenne.

Plusieurs hypothèses


La baisse semble par ailleurs s'accélérer. Plusieurs hypothèses peuvent expliquer ces baisses : l’obésité, la pollution atmosphérique ou par le tabac, l'environnement chimique ou encore le manque d'exercice. La fertilité, passée à 40 millions, "va vraiment devenir dangereuse quand elle passera à 20 millions", indique le médecin, qui précise que le plus important est "l'âge de la mère". À partir de 35 ans, il devient, en effet, plus difficile d'avoir une grossesse, or l'âge des premières grossesses ne cesse d'augmenter, et se situe aujourd'hui autour de 29 ans en France.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.