franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Que deviennent les migrants à Calais ?

Alors que le président Emmanuel Macron s'est rendu à Calais mardi, des collégiens posent leurs questions sur la situation des migrants sur place, après le démantèlement de leur campement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des migrants attendent les bus le jour de l\'évacuation de la \"jungle\" de Calais (Pas-de-Calais), le 27 octobre 2016. 
Des migrants attendent les bus le jour de l'évacuation de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), le 27 octobre 2016.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Presque un an et demi après le démantèlement de la "jungle", Emmanuel Macron s'est rendu mardi à Calais (Pas-de-Calais), accompagné de quatre ministres. Il y a notamment rencontré des migrants et prononcé un discours. Il a par exemple été annoncé que l'État allait prendre en charge la distribution de nourriture aux migrants, aujourd'hui prise en charge par des associations. Emmanuel Macron a aussi appelé les forces de l'ordre à être "exemplaires" vis-à-vis des migrants, en ne procédant à aucune violence ni confiscation de leurs effets personnels, des agissements dénoncés par des associations locales mi-décembre. Deux d'entre elles ont d'ailleurs refusé de rencontrer le président lors de sa venue. Elles expliquent ici pour quelles raisons, dont notamment leur opposition à la politique actuellement menée.

La situation des migrants à Calais doit justement être abordée lors du sommet franco-britannique, qui a débuté jeudi dans le Kent. Actuellement, il y a environ 600 à 700 migrants à Calais et ses abords (dont des mineurs), beaucoup moins que les 8 000 qui peuplaient autrefois la "jungle" de Calais. En France, le projet de loi visant à réformer la politique migratoire et le droit d'asile, porté par le gouvernement, est en plein débat. 

Mais que sont devenus les migrants ? Quelle est leur situation sur place ? Au micro de franceinfo junior, deux élèves de 6e posent leurs nombreuses questions.

À réécouter sur franceinfo junior ►►►

► Des enfants ont posé des questions sur les accidents de la route

► Des collégiennes se sont intéressées au quotidien des enfants à l'hôpital

Des migrants attendent les bus le jour de l\'évacuation de la \"jungle\" de Calais (Pas-de-Calais), le 27 octobre 2016. 
Des migrants attendent les bus le jour de l'évacuation de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), le 27 octobre 2016.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)