Quel profil pour le ou la futur Premier ministre, le burkini et les législatives... Le 8h30 franceinfo de François Bayrou

écouter (26min)

Le Haut-commissaire au Plan était l'invité du 8h30 franceinfo, lundi 16 mai. Il répondait aux questions de Sahlia Brakhlia et Marc Fauvelle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
François Bayrou, Haut-commissaire au Plan, président du MoDem et maire de Pau, le 16 mai 2022 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

François Bayrou, Haut-commissaire au Plan et président du Modem, était l'invité du 8h30 franceinfo, lundi 16 mai. Il répondait aux questions de Salhia Brakhlia et Marc Fauvelle.

Il faut "une grande proximité philosophique et politique" entre le Premier ministre et Emmanuel Macron

Alors que la démission de Jean Castex et la nomination de sa ou son successeur à Matignon se fait attendre, François Bayrou dit avoir la "conviction" que cette personne doit avoir "une grande proximité philosophique et politique" Emmanuel Macron. Selon le Haut-commissaire au Plan, "l'unité de l'exécutif, président et Premier ministre, est essentielle pour l'avenir du pays".

"A priori, je n'ai pas envie de revenir au gouvernement" a précisé François Bayrou, alors qu'il était interrogé sur ses éventuelles ambitions ministérielles. Pourrait-il toutefois refuser d'y entrer ? "Le président de la République, naturellement, a de l'influence sur des décisions comme ça", a-t-il concédé.Cela dit, "ça n'est pas le moment de ma vie, des postes ministériels j'en ai occupé longtemps.

Burkini à Grenoble : "Un signal d'encouragement à une volonté religieuse militante"

La volonté du maire Europe Écologie-Les Verts (EELV) de Grenoble, Éric Piolle, d'autoriser le burkini dans les piscines de sa ville"ne peut être interprété que comme un signal d'encouragement à un islamisme ou en tout cas à une volonté religieuse militante, c'est ça la vérité", a assuré François Bayrou, Haut-commissaire au Plan et président du Modem, sur franceinfo lundi 16 mai.

La décision d'autoriser ou non ce type de maillots de bain revient au conseil municipal de la ville, qui se prononcera lundi après-midi. "On doit juste permettre aux femmes de se vêtir ou se dévêtir comme elles le souhaitent" a estimé sur franceinfo le maire de Grenoble.

Législatives : "Le programme de Jean-Luc Mélenchon entraînerait la France dans un gouffre"

"On se demande pourquoi on s'arrête à 1 500" euros, a ironisé François Bayrou en réaction à la proposition faite, ce dimanche, par Jean-Luc Mélenchon d'augmenter le Smic à 1 500 euros nets, en cas de succès de la Nouvelle union populaire, écologiste et sociale (Nupes) aux législatives. Lors de la campagne présidentielle, le candidat de La France insoumise a défendu un Smic à 1 400 euros nets, mais il a revu sa proposition à la hausse pour tenir compte de l'inflation.

Pour le président du Modem, dont le parti est membre de la majorité présidentielle, le programme de la Nupes "entraînerait la France dans un gouffre". "Ce programme-là est un programme dangereux, et je suis absolument persuadé que ce doit être une des responsabilités des élections législatives que de le révéler", a-t-il insisté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.