Primaire écologiste, chasse, crise des sous-marins... Le "8h30 franceinfo" de Julien Bayou

écouter (7min)

Le secrétaire national d'EELV était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 septembre 2021. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Julien Bayou, secrétaire national d'EELV était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 septembre 2021.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts, était l'invité du "8h30 franceinfo", lundi 20 septembre 2021. Primaire écologiste, chasse, crise des sous-marins... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Présidentielle 2022 : "L'enjeu est d'y aller pour gagner"

Au lendemain du premier tour de la primaire écologiste qui a permis à Yannick Jadot et Sandrine Rousseau de se qualifier pour le second tour, Julien Bayou salue "une belle affiche". Il s'agit selon le secrétaire national d'EELV, de deux "candidats différents, qui ont un parcours et des personnalités différentes mais qui se retrouvent sur l'essentiel : la protection du climat, la justice sociale, la lutte contre les discriminations, l'éco-féminisme et la redistribution fiscale"

"L'époque a changé, là où il y a 10 ans nous nous organisions pour tenir nos positions dans le débat, là l'enjeu est d'y aller pour gagner et c'est ce que nous sommes en train d'organiser", se réjouit Julien Bayou, qui se félicite également de la participation au premier tour de la primaire qui a atteint 86%. "Non seulement on a battu un record d'inscrits, 122 000 personnes inscrites, mais en plus ces gens sont allés massivement voter et je crois que cela crédibilise le processus de la primaire."

"La chasse, y en a marre"

Après la mobilisation samedi 18 septembre de 40 000 manifestants en faveur de certaines chasses traditionnelles jugées illégales par le Conseil d'État, Julien Bayou réagit vivement : "Les chasses sont cruelles, piéger des oiseaux c'est cruel et par ailleurs il s'agit d'espèces en voie de disparition", déplore-t-il. Alors que le gouvernement a affiché sa volonté de ré-autoriser ces pratiques, "je ne comprends pas que quelques jours seulement après le sommet mondial de la biodiversité à Marseille, où Emmanuel Macron est encore venu faire des supers-discours sur une menace qui concerne l'humanité, on envisage d'autoriser la mise à mort de 113 000 oiseaux, poursuit le secrétaire national d'EELV.

Julien Bayou a donc lancé un appel à l'ensemble de ses sympathisants qu'il invite à participer aux consultations publiques et à soutenir la mobilisation de la Ligue de protection des oiseaux. "La chasse, y en a marre", affirme-t-il. "Nous voulons une réduction drastique de la chasse", ajoute-t-il, proposant par exemple "de limiter la chasse à un ou deux jours par semaine". C'est selon lui, "une mesure de bon sens pour pouvoir profiter des forêts et des espaces naturels le week-end".

La diplomatie française "subordonnée au bon vouloir des vendeurs d'armes"

Julien Bayou juge "scandaleux" que toute la diplomatie française "soit subordonnée au bon vouloir des vendeurs d'armes". Après l'annulation du contrat de 12 sous-marins français avec l'Australie, Paris a notamment rappelé ses ambassadeurs à Canberra et Washington. "Je n'ai pas entendu qu'on avait convoqué les ambassadeurs quand l'Arabie saoudite a été accusée d'avoir fomenté le démembrement du journaliste Jamal Khashoggi. Quand l'Arabie saoudite a été accusée de crimes contre l'humanité au Yémen", remarque-t-il.

Au-delà de cette crise diplomatique, l'écologiste estime que "la France doit assumer qu'elle n'est plus une grande puissance, mais une puissance moyenne et qu'elle doit travailler au sein de l'Europe pour être moins dépendante du grand frère américain".

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du lundi 20 septembre 2021 :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 8h30 franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.