8h30 franceinfo, France info

Candidature de Marine Le Pen, réforme des retraites, circulaire sur les municipales... Le "8h30 franceinfo" de Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 17 janvier 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 17 janvier 2020. 
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, invité du "8h30 franceinfo", vendredi 17 janvier 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne, président de Debout la France, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 17 janvier 2020. Candidature de Marine Le Pen à l'élection présidentielle, réforme des retraites, circulaire sur les municipales... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dély. 

Le Pen, une candidature "précipitée"

La présidente du Rassemblement national a annoncé jeudi sa candidature pour l'élection présidentielle 2022. Nicolas Dupont-Aignan accueille "sans enthousiasme" cette candidature qu'il juge "précipitée".  "Le premier satisfait de cette déclaration, c'est sans doute Emmanuel Macron", craint le président de Debout la France, qui redoute un nouveau duel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. 

Le député de l'Essonne présentera ses vœux à la presse lundi 20 janvier. Cette annonce de la présidente du Rassemblement national le "conduira à accélérer" affirme-t-il. "Je présenterai un dispositif qui, pour moi, est la seule solution pour que l'on gagne en 2022", annonce Nicolas Dupont-Aignan. 

Retraites : "le gouvernement fait tout pour favoriser les très riches"

"Ce gouvernement fait tout pour décourager le travail, pour favoriser les plus riches de France, les très très riches et à force de tirer sur la corde, elle va péter", s'alarme Nicolas Dupont-Aignan. "Je ne veux pas dans mon pays que les retraités soient dans la misère. Le système à points va les conduire à la misère. Je combattrai de toutes mes forces ce système à points", poursuit-il.

"Les Français ont compris, et je les alerte, cette réforme va faire baisser le niveau de vie des futurs retraités de manière considérable comme ça a été le cas en Suède et je me battrai jusqu'au bout notamment en 2022 pour annuler cette réforme", a martelé le député de l'Essonne.

Municipales : la circulaire Castaner ne passe pas 

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a adressé une circulaire aux préfets demandant que les résultats par étiquette politique soient effectués dans les communes de plus de 9 000 habitants contre 1 000 auparavant. Nicolas Dupont-Aignan y voit une "manipulation". Selon lui, avec cette circulaire, le parti présidentiel "casse le thermomètre comme il n'aura aucun élu, très peu dans les petites villes moyennes où les Français souffrent, que sa clientèle est dans les centres-villes protégés des plus riches", affirme-t-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 17 janvier 2020 :

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 17 janvier 2020. 
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, invité du "8h30 franceinfo", vendredi 17 janvier 2020.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)