Marine Le Pen annonce qu'elle se prépare à la présidentielle de 2022

Sa candidature doit encore être validée par son parti lors de son congrès en 2021.

Marine Le Pen lors d\'un discours à Frejus (Var), le 15 septembre 2019.
Marine Le Pen lors d'un discours à Frejus (Var), le 15 septembre 2019. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

 "Ma décision a été réfléchie mais elle est prise." Marine Le Pen a annoncé qu'elle se préparait à la présidentielle de 2022 lors de ses vœux à la presse à Nanterre (Hauts-de-Seine), jeudi 16 janvier. Sans annoncer officiellement sa candidature, la présidente du Rassemblement national ouvre donc la voie à sa troisième candidature consécutive à la présidentielle. "Dans un an, cette campagne sera légalement ouverte, donc oui, bien entendu, je suis dans une situation de préparation de cette élection présidentielle", a-t-elle précisé. Sa candidature doit encore être validée par son parti lors de son congrès en 2021.

Consolider son ancrage local

Marine Le Pen avait affirmé le 22 octobre qu'elle était "prête à faire le job" qu'Emmanuel Macron "ne fait pas", après avoir un temps émis des doutes sur son "envie" réelle de se présenter pour la troisième fois à une élection présidentielle.

"Nous devons impérativement être à la hauteur de la tache que nous demandons aux Français de nous confier. On ne s'improvise pas président mais on s'y prépare", a-t-elle insisté en évoquant ses travaux avec le mystérieux groupe de hauts fonctionnaires des Horaces, qui réunit des "compétences de haut niveaux" promises à "exercer le pouvoir".

Marine Le Pen a précisé qu'elle ferait campagne en s'appuyant à la fois sur le parti, "élément essentiel", mais aussi "sur la société civile, sur des cercles d'experts, des gens qui, à côté du mouvement, refléchissent au projet présidentiel". Elle a rappelé qu'elle allait présenter plusieurs livres blancs thématiques, dont le prochain portera sur la sécurité.