Résultats présidentielle 2022 : "On a besoin de soutien", lancent les écologistes au bord du gouffre financier

Crédité de 4,7% des suffrages, le candidat écologiste essuie un revers politique, mais aussi financier.

Article rédigé par
Victoria Koussa - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Yannick Jadot s'adresse aux partisans du parti Europe Écologie - Les Verts à La Bellevilloise à Paris, le 10 avril 2022. (MARTIN BUREAU / AFP)

"Là, on avait un buffet gratuit, je pense qu'on n'en aura plus avant quelques temps..." Cette militante écologiste sait qu'il va falloir sortir les rames chez les Verts, avant de glisser : "C'est sûr que ça donne le vertige... On verra." Yannick Jadot, a été éliminé dès le premier tour de l'élection présidentielle, dimanche 10 avril, en recueillant 4,7% des suffrages exprimés.

>> Résultats présidentielle 2022 : Macron et Le Pen se qualifient au second tour, les partis traditionnels s'effondrent... Ce qu'il faut retenir du premier tour

Le candidat écologiste termine finalement à la sixième place, sans parvenir à égaler le record de Noël Mamère en 2002, et surtout sous la barre des 5%, synonyme de non-remboursement de ses principaux frais de campagne. Immédiatement après l'annonce des résultats, dimanche soir, le candidat vert a d'ailleurs lancé un appel aux dons.

Deux millions d'euros à trouver

Les écologistes n'avaient jamais mis autant sur la table pour une campagne électorale : six millions d'euros. En sortant la calculette, le parti va devoir trouver deux millions d'euros et lance même un appel aux dons aux militants.

"L'écologie est en grande difficulté, alerte Julien Bayou, secrétaire général d'Europe Écologie - Les Verts. Je ne vais pas dire en péril ou menacée de mort, mais pour pouvoir mener les législatives, pour pouvoir continuer à mener des batailles parce qu'on sait que ce quinquennat aura besoin de l'action des écologistes. Oui, on a besoin de soutien."

Cinq semaines pour réunir la somme

Le parti se laisse cinq semaines pour trouver l'argent. Mais le co-trésorier du parti, François Thiollet, reste optimiste. "Nous, on sait gérer en période de vache maigre, et on va le faire, lance-t-il. L'objectif, c'est que la situation financière ne nous empêche pas de gérer et de contribuer à porter l'écologie."

"L'objectif pour nous, c'est de gérer cette dette pour qu'elle soit éteinte dans les cinq années à venir."

François Thiollet, co-trésorier d'Europe Écologie - Les Verts

à franceinfo

En attendant, Yannick Jadot et son équipe veulent concentrer leurs dernières forces en faisant front contre Marine Le Pen, et appelle à voter pour Emmanuel Macron, le 24 avril prochain.

Le parti des écologistes en difficulté après les résultats du premier tour - Reportage de Victoria Koussa
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Yannick Jadot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.