Présidentielle 2022 : après avoir lancé un appel aux dons, Valérie Pécresse refuse 2 000 euros de Nicolas Sarkozy

L'ex-candidate LR à l'élection présidentielle, qui n'a pas atteint les 5% des voix nécessaires au remboursement de ses frais de campagne, est endettée personnellement à hauteur de 5 millions d'euros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Valérie Pécresse, ex-candidate LR à l'élection présidentielle, à Paris, le 10 avril 2022. (ALAIN JOCARD / AFP)

L'argent n'a pas d'odeur, mais... Valérie Pécresse, qui a lancé un appel aux dons pour rembourser ses frais de campagne pour l'élection présidentielle, a refusé la contribution de Nicolas Sarkozy, affirme une source au sein des Républicains à France Télévisions, confirmant une information révélée par Politico. L'ancien chef de l'Etat lui avait fait un virement de 2 000 euros, loin du montant maximum (4 600 euros) qu'un individu peut donner pour le financement d'une campagne. Mais l'ex-candidate LR à la présidentielle a rejeté le versement.

C'est une nouvelle preuve des relations dégradées entre Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy. L'ancien chef de l'Etat avait refusé de soutenir explicitement son ancienne ministre avant le premier tour. Il n'avait pas non plus répondu à ses appels et des sifflets avaient retenti à la mention de se nom lors d'un meeting de Valérie Pécresse. Après la défaite cuisante de cette dernière, Nicolas Sarkozy avait enjoint les électeurs à voter Emmanuel Macron au second tour, sans un mot pour la candidate de son parti.

Avec seulement 4,78% des voix recueillis au premier tour, Valérie Pécresse n'a pas atteint le seuil de 5% nécessaire pour obtenir le remboursement de ses dépenses de campagne. Elle s'était pourtant "endettée personnellement à hauteur de cinq millions d'euros", avait-elle révélé au lendemain de sa défaite. Elle a donc lancé un appel aux dons, qui a récolté "à peu près 2,5 millions d'euros", a déclaré Christian Jacob, le président de LR, dimanche 1er mai. "Le parti va apporter huit millions d'euros sur une campagne qui en avait coûté 15 millions", a-t-il précisé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Valérie Pécresse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.