Présidentielle 2022 : Nicolas Sarkozy ne répond plus...

écouter (3min)

A quatre jours du premier tour, la rupture semble bel et bien consommée entre Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy.

Article rédigé par
Neïla Latrous - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy le 18 mars 2022. (MAXIME JEGAT / MAXPPP)

Il ne s'y attendait sans doute pas. Dimanche 3 avril, au meeting de Valérie Pécresse à la Porte de Versailles, Nicolas Sarkozy a été hué par une partie de la salle. Depuis, à chacune de ses sorties médiatiques, Valérie Pécresse s’emploie à atténuer l’événement. Ce mardi, la candidate de la droite et du centre a encore répété que “ce n’était pas du tout voulu”, mettant ces sifflets sur le compte de la “tristesse” des électeurs de droite de voir Nicolas Sarkozy ne pas soutenir leur candidate.

Mais au-delà de ces propos médiatiques, il n’y a pas eu d’échange direct depuis dimanche entre Valérie Pécresse et Nicolas Sarkozy. Ou plus exactement : Valérie Pécresse a essayé de joindre l’ancien président. “Elle ne l’a pas eue” nous dit-on. Elle a parlé à une collaboratrice de Sarkozy. Qui lui n’a pas jugé utile de la rappeler. Et chez les sarkozystes qui soutiennent Valérie Pécresse, c'est peu dire qu'un malaise s'est installé.

"Ils sont assez grands"

L‘un d’eux, quand on lui demande s’il est chargé de remettre du liant entre les deux : “Ils sont assez grands, elle a été son ministre deux fois, c’est à elle de gérer ça en direct.” Un ancien ministre assure qu’”au début, Pécresse pensait faire sans lui. Elle le faisait appeler par ses sbires. Ce n’est pas comme ça qu’on traite un ancien chef d’Etat !”

Il faut se souvenir que les sarkozystes ont donné un élan à la candidature de Valérie Pécresse lors du congrès interne à la droite, quand fin octobre, trois proches de l’ex chef d’Etat – Brice Hortefeux, le sénateur Pierre Charon, et l’ancien patron de la police Frédéric Péchenard – ont pris position pour la présidente de la région Ile-de-France, pour bloquer la route de la présidentielle à Xavier Bertrand.

Silence gêné dans les rangs aujourd’hui… Tout juste l’un d’eux confirme que pour Nicolas Sarkozy, il devient impossible désormais de dire un mot en faveur de Valérie Pécresse.

Nicolas Sarkozy s'exprimera-t-il après ? Quand s'ouvrira le chantier de reconstruction de la droite ? Ses proches assurent que non. “S’il ne revient pas dans la vie politique maintenant, il ne le fera pas après” glisse un élu qui le connaît bien. “Je ne le sens pas vouloir rentrer dans la mêlée maintenant” confie un autre qui l’a vu récemment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.