Vidéo L'Assemblée nationale observe une minute de silence pour les victimes de la répression en Iran

Publié Mis à jour
Manifestations en Iran après la mort de Mahsa Amini : l'Assemblée nationale observe une minute de silence
Article rédigé par
France Télévisions

Les députés se sont tus un instant mardi pour saluer la mémoire de Mahsa Amini et de celles et ceux qui ont perdu la vie dans le soulèvement populaire qui a suivi sa mort en Iran. 

Une minute de silence en hommage aux victimes de la répression en Iran. Pour saluer celles et ceux "qui, depuis le 16 septembre, payent de leur vie leur combat pour la liberté", selon la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, les députés se sont tus un court instant mardi 4 octobre dans l'hémicycle.

>>Suivez les dernières infos de notre direct sur la première séance de questions au gouvernement de cette nouvelle session parlementaire

Réunis pour une première séance de questions au gouvernement, les parlementaires ont observé cette minute de silence à la mémoire de Mahsa Amini, une Iranienne de 22 ans décédée à la suite de son interpellation par la police des mœurs le 13 septembre à Téhéran. 

"Depuis, des femmes, des hommes, et toute la jeunesse d'Iran, dont il faut admirer l'incroyable courage, expriment leur soif de liberté", a déclaré Yaël Braun-Pivet sous les applaudissements. "Alors que le nombre des victimes de la répression auxquels ils sont confrontés est chaque jour plus important, la représentation nationale unanime souhaite rendre hommage à ces femmes et à ces hommes qui, depuis le 16 septembre, payent de leur vie leur combat pour la liberté", a-t-elle ajouté. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.