Présidentielle : Eric Ciotti appelle à trouver une "incarnation" pour la droite républicaine et soutiendrait Nicolas Sarkozy s'il revenait dans la vie politique

Invité du 8:30 franceinfo, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti estime que son parti n'a "pas remplacé" Nicolas Sarkozy. Il se dit prêt à le soutenir en cas de retour dans la vie politique.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Il faut que nous trouvions rapidement une incarnation pour porter les valeurs de la droite républicaine", a déclaré sur franceinfo samedi Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes. "Naturellement, si Nicolas Sarkozy décidait de revenir dans la vie politique, je pense que c'est celui qui, spontanément, recueillerait l'assentiment de tous ceux qui croient à la force des valeurs de la République et à la droite républicaine."

"Nous ne l'avons pas remplacé", a aussi regretté Eric Ciotti. Il rejette également les accusations de racisme portées à l'encontre de Nicolas Sarkozy après son intervention dans l'émission Quotidien, sur TMC, au cours de laquelle il a associé dans une phrase les mots "singes" et "nègres". "C'est une polémique stupide", juge Eric Ciotti. "Qui peut penser que Nicolas Sarkozy qui, dans tout son parcours, a toujours combattu le racisme avec la première détermination, ait tenu un propos raciste ?"

"Ce sont ceux qui font cette polémique qui sont scandaleux", assène le député LR des Alpes-Maritimes. On est chez les fous quand on voit le nouveau maire de Bordeaux vouloir interdire le sapin de Noël, celui de Lyon vouloir interdire le Tour de France et refuser que la patrouille de France survole sa ville. Dans quel monde vivent-ils ?"

Moi, je dénonce les ayatollahs verts, monsieur Jadot en tête, qui sont ridicules, grotesques.

Eric Ciotti, député LR

à franceinfo

Un soutien aux annonces de Gérald Darmanin

Au sujet des annonces du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en matière de maintien de l'ordre, le député estime que "ce sont des mesures qui me paraissent aller dans le bon sens". Il se "réjouit que le LBD [lanceur de balle de défense] soit maintenu".

"Ces équipements sont indispensables", assure Eric Ciotti. Il "soutient" également le ministre de l'Intérieur dans son choix de flouter le visage des policiers lorsque ceux-ci sont à la télévision ou sur les réseaux sociaux. "Il est anormal d'exposer nos policiers à la vindicte", justifie le député LR des Alpes-Maritimes qui avait fait une proposition de loi en ce sens.

Eric Ciotti "déplore aussi le maintien de certains rassemblements" alors que des manifestations de "gilets jaunes" sont prévues ce samedi dans plusieurs villes de France.

>> Suivez notre direct sur la mobilisation des gilets jaunes samedi 12 septembre

La vaccination obligatoire pour les soignants

Après les annonces de Jean Castex vendredi sur les mesures à mettre en place face à la crise sanitaire, le député LR se montre cette fois plus critique. "On ne rend pas obligatoire la vaccination des personnels de santé, dans les Ehpad comme dans les hôpitaux, contre la grippe classique", a-t-il déploré. Il demande également plus de contrôles aux frontières pour lutter contre la propagation de l'épidémie.


"J'ai écrit à Olivier Véran il y a trois jours pour lui demander qu'on mette en place" la vaccination obligatoire des soignants contre la grippe classique, a relaté Eric Ciotti. Le député estime qu'il y a "toujours un temps de retard sur le virus, que les décisions politiques sont systématiquement en retard".

"Je note qu'il n'y a toujours aucun contrôle aux frontières, qu'il n'y a quasiment pas de mesures de contrôle aux arrivées dans le territoire national, y compris de personnes qui viennent de pays à risque", déplore également Eric Ciotti. "Si on avait fermé plus tôt les frontières, je pense qu'on aurait éliminé beaucoup de cas".

Eric Ciotti, rapporteur de la commission d'enquête parlementaire sur la gestion de la crise, regrette enfin "qu'il n'y ait pas une gestion plus européenne ou plus internationale de cette crise."

Le député LR des Alpes-Maritimes Erci Ciotti invité du 8:30 franceinfo samedi 12 septembre
Le député LR des Alpes-Maritimes Erci Ciotti invité du 8:30 franceinfo samedi 12 septembre (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)