Qui sont les Français qui vont interviewer le Premier ministre, Jean Castex, dans l'émission "Vous avez la parole" ?

Le chef du gouvernement est l'invité de l'émission politique de France 2 jeudi soir. Il répondra en direct aux questions de plusieurs Français, sur trois thèmes principaux : la pandémie, l'emploi et la sécurité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Premier ministre, Jean Castex, quitte le palais de l'Elysée à Paris, le 23 septembre 2020, après le conseil des ministres. (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY / AFP)

En pleine épidémie de coronavirus, sa parole est attendue, alors que de nouvelles restrictions ont été décidées dans les zones les plus touchées. Invité de l'émission de France 2 "Vous avez la parole", le Premier ministre, Jean Castex, sera interrogé en direct, jeudi 24 septembre, sur trois thèmes principaux : la pandémie, l'emploi et la sécurité.

>> Regardez en direct l'interview de Jean Castex dans "Vous avez la parole"

Sur ce dernier thème, il débattra avec les élus de quatre villes : le maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic, la maire socialiste de Nantes Johanna Rolland, le maire Les Républicains de Cannes David Lisnard et le maire de Béziers Robert Ménard (élu en 2014 grâce au soutien du Front national, il s'est représenté en 2020 sans demander l'appui d'un parti). Le chef du gouvernement, qui sera interviewé par les journalistes Léa Salamé et Thomas Sotto, répondra aussi aux questions de Français représentant la société civile. Voici qui ils sont et sur quels thèmes ils interrogeront le Premier ministre.

Sur le Covid-19

Armelle Le Bigot-Macaux est présidente de l'association l'Ecole des grands-parents européens (EGPE). Elle devrait demander au Premier ministre de prendre en compte la voix des seniors dans la mise en place des restrictions.

Elsa Simoncini est infirmière dans un service de réanimation à l'hôpital de la Timone à Marseille, placée en zone d'alerte maximale. Elle sera présente en plateau pour demander au Premier ministre du renfort à l'hôpital pour les soignants.

Delphine Roux tient à Marseille le restaurant Chez Maddie. En duplex, elle échangera avec le Premier ministre sur la décision annoncée, mercredi, de fermer les restaurants et les bars dans la citée phocéenne.

Sur la crise économique

Juliette Rochon et Catherine Huet sont étudiantes en école d'ingénieur à Noisy-le-Grand. Elles viendront faire part de leurs inquiétudes à la veille de leur entrée sur le marché du travail, dans le contexte de l'épidémie de Covid-19 qui rend plus difficile l'embauche des jeunes.

Deux salariés de l'usine Bridgestone de Béthune, Céline Catez, mécanicienne et adhérente CGT, ainsi que son compagnon, l'agent de production Jérôme Cambier, adhérent à la CFDT, interrogeront le Premier ministre sur la fermeture annoncée de leur usine. Le groupe japonais de pneus a en effet annoncé qu'il voulait fermer cette unité de production, qui emploie 863 personnes dans le Pas-de-Calais.

Sur l'insécurité

Le débat aura lieu en direct du quotidien régional Le Dauphiné Libéré, à Grenoble.

Patricia et Bruno Perez sont les parents d'Adrien Perez, mortellement poignardé en 2018 au cours d'une rixe à la sortie d'une discothèque. Ils questionneront le Premier ministre sur les moyens envisagés pour renforcer la lutte contre l'insécurité.

Marie, épouse de policier et membre de l'association Femmes des forces de l'ordre en colère (FFOC), souhaite alerter Jean Castex sur la dégradation des conditions de travail des forces de l'ordre.

Enfin, Nadia Sekhri habite le quartier Mistral à Grenoble. Elle vient témoigner de son quotidien et demander une présence associative plus importante près de chez elle. Dans ce quartier, des règlements de compte en série ont fait trois morts et sept fusillades sur fond de guerres de territoires liées au trafic de stupéfiants, depuis la fin du confinement, explique France Inter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.