Mise en examen de Sarkozy : Benoît Apparu appelle au respect de la présomption d'innocence

Une équipe du Grand Soir 3 a joint par téléphone Benoît Apparu suite à la mise en examen de Nicolas Sarkozy.

FRANCE 3

Nicolas Sarkozy a été mis en examen mardi 16 février dans la soirée dans l'affaire du financement de sa campagne 2012. Joint par téléphone, le député Les Républicains de la Marne, Benoît Apparu, a réagi à ce nouveau coup dur pour l'ancien chef de l'État. "Quand on regarde le chef de mise en examen, c'est effectivement juste le dépassement du compte de campagne. C'est beaucoup, mais ce n'est que ça, il n'y a pas d'élément frauduleux qui lui sont reprochés à ce stade", explique Benoît Apparu.

La présomption d'innocence

Selon le député Les Républicains, c'est un coup dur personnel pour Nicolas Sarkozy, mais sur le plan politique, Benoît Apparu insiste sur la présomption d'innocence. "Je ne souhaite pas que cela puisse l'empêcher de se présenter aux primaires. Il a toute légitimité pour présider la formation politique parce que jusqu'à preuve du contraire, il est innocent", souligne le député de la Marne par téléphone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député-maire de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu, le 20 avril 2014 dans l\'émission \"Tous politiques\" de France Inter/France 24/Le Parisien. 
Le député-maire de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu, le 20 avril 2014 dans l'émission "Tous politiques" de France Inter/France 24/Le Parisien.  ( MAXPPP)