Nicolas Sarkozy mis en examen : quelles conséquences politiques ?

Le président des Républicains a été mis en examen mardi soir. Un coup dur, à un peu plus d’un an de l’élection présidentielle.

FRANCE 3

Quel avenir politique pour Nicolas Sarkozy ? La question se pose après la mise en examen de l’ancien président, dans le cadre du financement de sa campagne de 2012. "Pour prendre une image, je dirais que ce soir il est blessé, mais que cette blessure n’est pas mortelle. Blessé car même si l’on rappelle par principe que toute personne mise en examen est présumée innocente, il faut bien le reconnaître, en réalité, cela constitue un élément de suspicion", décrypte Clément Weill-Reynal, du service justice de France 3. 

"Souvenez-vous d'Alain Juppé" 

Un obstacle de taille  donc, en vue de la primaire à droite, pour l’élection présidentielle de 2017. Mais cette mise en examen ne signifie pas la fin des espoirs de Nicolas Sarkozy. "Il a déjà été mis en examen dans l’affaire Bettencourt, dans l’affaire des écoutes", rappelle Clément Weill-Raynal, qui ajoute que d’autres responsables politiques ont connu pareil sort, ce qui n’a pas enterré leur carrière politique. "Souvenez-vous d’Alain Juppé : il a été mis en examen, il a été condamné, il a été déclaré inéligible, on le disait fini, il est aujourd’hui le favori des sondages", conclut le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy lors du conseil national des Républicains le 13 février 2016 à Paris. 
Nicolas Sarkozy lors du conseil national des Républicains le 13 février 2016 à Paris.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)