États-Unis : Donald Trump symbole des climatosceptiques

Alors que des incendies ravagent la cote ouest des États-Unis, Donald Trump a une nouvelle fois repoussé les théories de plusieurs scientifiques qui estiment que cela serait lié au changement climatique.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les États-Unis font face à un réel danger climatique. Depuis plusieurs jours, la côte ouest du pays est victime de graves incendies. Du côté de Portland dans l’Oregon, on ne distingue plus le ciel et les habitants ressentent parfois une difficulté à respirer. Pourtant, face à des experts estimant que cela est lié au changement climatique, Donald Trump a choisi de balayer ses théories. "Vous verrez, cela va se refroidir. (…) Je ne pense pas que la science sache vraiment. "

Un message partagé par une partie de la population

À quelques semaines de l’élection présidentielle à laquelle il est candidat, le président américain insiste sur ses positions climatosceptiques qui représentent un vrai enjeu électoral. "Trump pense qu’il n’y a pas de changement climatique. Il y a simplement des changements saisonniers et il fait parfois plus chaud ou plus froid" à ses yeux, décrypte Romain Huret, spécialiste des États-Unis. Une vision partagée par une partie de son électorat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Donald Trump, à la convention des républicains, à Washington (Etats-Unis), le 27 août 2020.
Le président Donald Trump, à la convention des républicains, à Washington (Etats-Unis), le 27 août 2020. (SAUL LOEB / AFP)