Mort de Henry Kissinger : un géant controversé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Henry Kissinger s'est éteint le mercredi 29 novembre à l'âge de cent ans. Diplomate le plus influent des États-Unis mais aussi le plus controversé, il est resté, jusqu'à la fin, proche des plus hautes sphères du pouvoir.
Mort de Henry Kissinger : Un géant controversé Henry Kissinger s'est éteint le mercredi 29 novembre à l'âge de cent ans. Diplomate le plus influent des États-Unis mais aussi le plus controversé, il est resté, jusqu'à la fin, proche des plus hautes sphères du pouvoir. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Guttin, A. Sangouard
France Télévisions
France 2
Henry Kissinger s'est éteint, le mercredi 29 novembre, à l'âge de cent ans. Diplomate le plus influent des États-Unis, mais aussi le plus controversé, il est resté, jusqu'à la fin, proche des plus hautes sphères du pouvoir.

Il était le diplomate le plus influent, mais aussi le plus controversé. L'ancien chef de la diplomatie américaine est décédé, mercredi 29 novembre, à cent ans en laissant son empreinte sur la scène internationale. Ce fils d'immigrés juifs allemands passe rapidement de professeur émérite à Harvard à conseiller à la sécurité nationale puis secrétaire d'Etat, repéré par le président Nixon.

Partisan de la realpolitik, il devient rapidement incontournable dans le domaine de la négociation. En pleine guerre froide, il est l'homme du compromis lorsqu'il prône la détente avec l'URSS. Il initie aussi le dégel des relations des États-unis avec la Chine de Mao, une opération couronnée de succès par le symbolique voyage du président Nixon à Pékin en 1972.

L'Ordre mondial plutôt que les droits de l'Homme

En 1973, il reçoit aussi un prix Nobel controversé pour avoir mis fin à la guerre du Vietnam tout en menant une campagne de bombardement intensive. En amérique latine, il soutient les coups d'État, dont celui de Pinochet au Chili en 1973. En 2015, lors d'une audition, Henri Kissinger est qualifié de "criminel de guerre" par des manifestants. Critiqué autant que respecté, il restera "le diplomate du siècle", le conseiller des puissants jusqu'à la fin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.