Transports à la demande : un moyen de lutter contre l'isolement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
En Alsace, taxis solidaires et minibus sont mis en place pour lutter contre l'isolement des habitants dans des villages coupés des commerces et des transports en commun.
Transports à la demande : lutter contre l'isolement En Alsace, taxis solidaires et minibus sont mis en place pour lutter contre l'isolement des habitants dans des villages coupés des commerces et des transports en commun. (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Étienne, H.Strobel, A.Husser, V.Steib, J.Susselin
France Télévisions
France 2
En Alsace, taxis solidaires et minibus sont mis en place pour lutter contre l'isolement des habitants dans des villages coupés des commerces et des transports en commun.

Marie Daentzer est taxi solidaire, elle parcourt la campagne alsacienne en fonction des besoins des habitants. Une fois par mois, elle vient par exemple chercher Cindy pour l'amener à la pharmacie ou encore Sandra qui, sans permis et sans voiture, ne peut pas transporter ses cabas de course chez elle. "Sans ce service on serait perdus", affirme-t-elle. Le service est mis en place par la communauté de commune et ne coûte à l'usager que trois euros.

Le "TaxiVal", minibus à la demande

Dans la vallée de Villé (Bas-Rhin), c'est un minibus à la demande qui est la solution pour les petits villages isolés. Le "TaxiVal" est la plupart du temps conduit par des bénévoles, souvent à la retraite qui véhiculent des personnes dépendantes pour des rendez-vous médicaux. L'initiative permet aussi de tisser des liens. "J'ai mes petites copines du taxi solidaire qui sont l'une comme l'autre charmantes, très humaines", s'enthousiasme Nicole, utilisatrice du TaxiVal. En vingt ans d'existence, le transport à la demande a permis à des dizaines de seniors de rester vivre à domicile et de lutter contre l'isolement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.