Brittney Griner contre Viktor Bout : les dessous de l’échange de prisonniers entre Moscou et Washington

Publié
Etats-Unis-Russie : les dessous de l’échange de prisonniers
Article rédigé par
C. Guttin, A. Filipp - France 2
France Télévisions
Les images de l’échange entre la jeune basketteuse américaine, Brittney Griner, contre Viktor Bout, l’un des plus sulfureux marchands d’arme de l’histoire, jeudi 8 décembre, ont fait le tour du monde. Voici les dessous de cette séquence entre Moscou et Washington.

Les images sur le tarmac de l’aéroport d’Abou Dabi semblent tout droit sorties de la Guerre froide. Échange de prisonniers, avec d’un côté Brittney Griner, star américaine du basket, détenue en Russie, et de l’autre Viktor Bout, l’un des plus grands marchands d’armes russe. Brittney Griner avait été arrêtée en février dernier en Russie, où elle se rendait pour jouer un match. À l’aéroport, les autorités trouvent dans son bagage une vapoteuse et un liquide contenant du cannabis, un produit interdit sur le territoire.

Viktor Bout purgeait une peine de 25 ans de prison aux États-Unis


La basketteuse se défend de tout trafic, mais en août elle est condamnée à 9 ans de prison, puis transférée dans une colonie pénitentiaire. La jeune femme de 32 ans a atterri sur le sol américain au Texas, dans la matinée du vendredi 9 décembre. Sa compagne soulagée, remercie le président américain. Les Américains ont dû négocier et consentir à relâcher Viktor Bout, trafiquant d’armes international. Arrêté en 2008 à Bangkok par les autorités américaines, il purgeait une peine de 25 ans de prison aux Etats-Unis. Le prince d’Arabie Saoudite Mohammed Ben Salmane, ainsi que les Émirats arabes unis se sont félicité d’avoir joué un rôle de médiation dans la libération de la basketteuse. Les autorités américaines ont tempéré, précisant que la négociation avait eu lieu entre deux pays seulement, la Russie et les États-Unis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.