Cet article date de plus d'un an.

Turquie : le maire d’Istanbul condamné à plus de deux ans de prison

Publié Mis à jour
Turquie : le maire d’Istanbul condamné à deux ans de prison
Turquie : le maire d’Istanbul condamné à deux ans de prison Turquie : le maire d’Istanbul condamné à deux ans de prison
Article rédigé par franceinfo - H.Huet et S.Barie
France Télévisions
Ekrem İmamoğlu, maire d’Istanbul, a été condamné à plus de deux ans de prison pour avoir traité d’idiots les membres du collège électoral. Une décision qui a provoqué la colère de la population stambouliote.

“Droit, loi, justice.” Ces mots sont scandés par les partisans d’Ekrem İmamoğlu, maire d’Istanbul, condamné à deux ans et sept mois de prison, et autant d’inéligibilité pour avoir traité d’idiots les membres du collège électoral. Le principal opposant de Recep Tayyip Erdoğan, président de la Turquie, s’est exprimé devant ses partisans : “Ce tribunal, cette affaire est la preuve qu’il n’y a plus de justice en Turquie. Cette affaire est gérée par ceux qui sont hostiles à des valeurs comme la justice et la démocratie.” 

“C’est comme ça en Turquie” 

Le très populaire maire d’Istanbul peut compter sur ses soutiens : “Je pense qu’ils ont prononcé cette peine pour l'empêcher de devenir président”, estime une habitante. “Un maire élu deux fois par 16 millions de personnes a été illégalement condamné. Quelle honte”, abonde une autre stambouliote. “Dans certains procès, les résultats sont connus d’avance. C’est comme ça en Turquie”, résume cyniquement un jeune turc. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.