Iran : la révolte s'intensifie et menace la République islamique

Publié Mis à jour
Iran : la révolte s'intensifie et menace le République islamique
Article rédigé par
P. Mauger, @RevelateursFTV, O. Pergament - France 3
France Télévisions
Depuis deux mois, la colère s'amplifie en Iran. La révolte des manifestants fait aujourd'hui trembler la République islamique.

La maison natale de l'ayatollah Khamenei, guide suprême de la révolution, a été incendiée à Khomein (Iran), vendredi 18 novembre. Une foule de témoins a encouragé les manifestants. Le même jour, les opposants ont mis le feu au séminaire islamique de Qom (Iran), autre grand symbole du régime iranien. Depuis une semaine, l'Iran connaît ses manifestations les plus violentes des derniers mois. Les manifestants, réprimés par la police qui n'hésite pas à tirer, sont toujours plus nombreux et déterminés. 

Un enfant de neuf ans tué par balles

Plus de deux mois après la mort de Masha Amini, arrêtée pour avoir mal porté son voile, les protestations s'étendent aux villes moyennes. Mercredi, un enfant de neuf ans a été tué par balles. Des milliers d'Iraniens ont assisté à ses funérailles, au cours desquels sa mère a fustigé la police. Fait rare, jeudi, les commerçants du bazar de Téhéran (Iran) ont baissé leur rideau. La république islamique n'a jamais été si menacée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.