Guerre en Ukraine : la Russie déclare la fin de l’accord sur les céréales

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Guerre en Ukraine : la Russie déclare la fin de l’accord sur les céréales
Guerre en Ukraine : la Russie déclare la fin de l’accord sur les céréales Guerre en Ukraine : la Russie déclare la fin de l’accord sur les céréales (France 2)
Article rédigé par France 2 - D. Schiengler, A. Bocher, E. Delagneau. D. Aysun
France Télévisions
France 2
Juste après l’attaque du pont de Crimée, le Kremlin a annoncé la fin de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes. Il aurait dû logiquement être reconduit aujourd’hui, lundi 17 juillet. Quel est l’enjeu de cet accord ? Explications.

Un bateau est parti, dimanche 16 juillet, d’Odessa (Ukraine) en direction de la Turquie. Il était rempli de céréales ukrainiennes. C'est le dernier bateau qui a quitté l’Ukraine, protégé par l’accord en mer Noire. L’accord devait expirer dans la soirée du 17 juillet à minuit. Mais le Kremlin vient d’annoncer qu’il était terminé, faute de consensus pour le prolonger. L’ONU crie au scandale. "C’est un acte de cruauté", a dénoncé Linda Thomas-Greenfield, représentante des États-Unis à l’ONU.

6% des céréales ont servi à des opérations humanitaires 

Depuis l’accord signé il y a un an, 33 millions de tonnes de céréales ont été exportées par l’Ukraine via la mer Noire. Selon les données de la Banque Mondiale, la grande majorité a été vendue selon la loi du marché, dans près d’une cinquantaine de pays : Chine, Espagne, Bangladesh mais aussi la Libye. 6% de ces céréales ont servi à des opérations humanitaires, surtout dans les pays les plus pauvres d’Afrique. Mais selon la Russie, les termes de l’accord n’ont pas été respectés. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.