Températures : le printemps précoce inquiète les arboriculteurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Températures : le printemps précoce inquiète les arboriculteurs
Article rédigé par France 2 - O. Martin, C. Blondiaux, B. Parayre, A. Husser
France Télévisions
France 2
Les températures bien au-dessus des normales de saison, pour ce mois de février, inquiètent les arboriculteurs qui voient leurs arbres fleurir de manière prématurée.

Les arbres commencent déjà à bourgeonner en ce mois de février particulièrement doux. La situation inquiète les arboriculteurs qui s’attendent à un gel destructeur dans les prochains mois. "Quand ça fleurit avant la mi-mars, 9 fois sur 10 il n’y a plus rien derrière au moment de la récolte", explique Vincent Zerr, pépiniériste et arboriculteur en Alsace. Dans la Drôme, même constat où il a fait 18 degrés plusieurs jours d’affilé.

Une situation pas encore alarmante

Par précaution, Grégory Chardon, arboriculteur dans la Drôme, a installé un dispositif qui permet de réchauffer les parcelles et donc d’éviter le gel. S’il reste vigilant, la situation n’est pas encore alarmante à ce stade, selon lui. Les températures devraient baisser de quelques degrés la semaine prochaine pour correspondre davantage avec les normales de saison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.