Météo : le printemps précoce n'est pas une bonne nouvelle pour la nature

En France, les températures printanières perturbent les floraisons, au point de faire craindre un retour du froid qui pourrait être fatal.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il fait beau et doux sur la France. Une douceur certes appréciable, mais qui complique le rythme de la nature, car les bourgeons en plein hiver, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle. D'autant qu'il y a un an, les producteurs protégeaient leurs champs de la vague de froid. Cette année, les pépiniéristes voient des clients arriver en avance, un peu déboussolés. "C'est une question qui interpelle", admet une cliente, de voir certaines fleurs qui ne devraient pas être de saison.

17 degrés au lieu de 9

En certes période de l'année, il fait normalement 9,5 degrés en Ile-de-France, mais lundi 25 février, on a atteint les 17 degrés. "On voit bien, les fleurs sont bien éclatées en hauteur, et on a tous les boutons qui apparaissent (...) Si on garde la même météo toute la semaine, à la fin de la semaine vous avez toutes les grappes qui sont ouvertes", explique Thierry Dujarrier, pépiniériste à Montesson (Yvelines).

Le JT
Les autres sujets du JT
Les températures printanières sur la France perturbent les floraisons, au point de faire craindre un retour du froid qui pourrait être fatal.
Les températures printanières sur la France perturbent les floraisons, au point de faire craindre un retour du froid qui pourrait être fatal. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)