Cet article date de plus d'un an.

Gironde : sécheresse et scolytes menacent la forêt

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Gironde : sécheresse et scolytes menacent la forêt
Article rédigé par France 3 - E. Arnould, V. Piffeteau, E. Jeannot
France Télévisions
France 3
En Gironde, la traque aux scolytes a commencé. Ce parasite, qui s’attaque aux arbres, notamment aux pins, est très nuisible.

Ravagés par les flammes, et rongés de l’intérieur. Dans l’écorce de ces arbres, un nuisible rode. "C’est une course contre la montre, par rapport au risque sanitaire", déclare Loïc Cotten, forestier. Ce dernier doit abattre 150 hectares de pins, infestés par le scolyte. Traqué par ces agents, ce coléoptère de quelques millimètres creuse des galeries, empêche la circulation de la sève, des dommages fatals pour les arbres. "Il faut que les piles de bois soient évacuées dans un délai strict de quatre semaines, avant que les scolytes n’aient pu en ressortir", précise Sygrid Launes, responsable du département Santé des Forêts DRAAF.   

Les sylviculteurs du secteur sont mis à contribution

Espèce endémique, le scolyte s’est multiplié depuis les incendies de l’été dernier. Dans le sud de la Gironde, des pièges aux phéromones sont déployés pour scruter l’évolution de l’insecte. Pour endiguer la crise, tous les sylviculteurs du secteur sont mis à contribution. Grâce à une application mobile, ils peuvent signaler en un clic la présence du scolyte. Chaleur et sécheresse sont favorables au développement du parasite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.