Cet article date de plus d'un an.

Attaque à Djerba : un boulanger marseillais parmi les cinq victimes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Attaque à Djerba : un boulanger marseillais parmi les cinq victimes
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3
Un père de famille marseillais fait partie des cinq victimes de l’attaque de la synagogue de Djerba, perpétrée dans la soirée du mardi 9 mai. L’assaillant a visé le lieu de culte en plein pèlerinage juif.

Des tirs ont retenti dans la soirée du mardi 9 mai à l’extérieur d’une synagogue de Djerba (Tunisie). À l’intérieur, les pèlerins, effrayés, se sont calfeutrés. Une fête juive traditionnelle se terminait à peine. L’assaillant, un gendarme tunisien, a abattu trois de ses collègues puis deux fidèles de confession juive, dont un Français. Les autorités tunisiennes, qui l’ont neutralisé, cherchent aujourd’hui à connaître ses motivations. 

Un père de famille de 42 ans 

"Certains se sont mis à plat ventre, d’autres couraient dans tous les sens. Comme j’ai vu les flics qui commençaient à crier pour qu’on se protège et qu’on court, j’ai compris que c’était un attentat", confie un témoin. Le pèlerin français tué la nuit dernière, Benjamin Haddad, 42 ans, père de quatre enfants, vivait à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il était boulanger. Les commerçants qui travaillent dans son quartier peinent aujourd’hui à masquer leur émotion. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.