Incendies : Gironde, Landes, Jura, Ardèche, Lozère, Aveyron, Maine-et-Loire... Un point sur la situation des départements touchés

Les incendies se poursuivent partout en France, avec des évacuations massives dans les zones touchées. On fait le point sur la situation dans les départements en proie aux flammes.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Un camion de pompiers face aux incendies en Gironde, près de Saint-Magne, le 11 août 2022. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

La sécheresse et les vagues de chaleur continuent de s'abattre sur la France, et ne facilitent pas le travail des pompiers qui luttent sans relâche contre les incendies partout sur le territoire. En Gironde et dans les Landes, plus de 10 000 personnes ont été évacuées, en raison de la reprise de l'incendie de Landiras, qui avait débuté en juillet. On fait le point sur les départements touchés.

>>Incendies en France : suivez notre direct

En Gironde et dans les Landes, 7 400 ha de forêt supplémentaires dévastés

L'incendie historique de Landiras, qui avait dévasté 14 000 hectares de forêt en juillet, a repris mardi dans les secteurs d'Hostens et Saint-Magne, puis a gagné le département des Landes. Près de 7 400 hectares supplémentaires de forêt ont brûlé, soit au total presque 22 000 hectares détruits par les flammes. Plus de 10 000 personnes, dont 2 000 dans les Landes, ont été évacuées et 17 habitations sont détruites. 

La Première ministre, Elisabeth Borne, et le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, se sont rendus ce jeudi aux côtés des 1 100 pompiers qui restent mobilisés. Des renforts allemands sont arrivés en Gironde, a annoncé sur franceinfo le préfet délégué pour la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest Martin Guespereau. Au total, "361 personnes ont pris la route et le vol" depuis plusieurs pays européens "pour venir en France avec 101 véhicules, qui se rajoutent au 1 100 pompiers Français", précise Martin Guespereau.

Les restrictions de circulation sur l'autoroute A63 sont maintenues pour la nuit de jeudi à vendredi, indique Vinci Autoroutes dans un communiqué. Jusqu'à vendredi matin au moins, les véhicules légers ne pourront donc toujours pas circuler dans les deux sens entre les sorties 17, à Liposthey (Landes), et 22, à Mios (Gironde). Les poids-lourds eux ne peuvent pas prendre l'autoroute A63 dans les deux sens entre Bayonne et Bordeaux. Les itinéraires de déviation via l'A64, l'A65 et l'A62 sont toujours en vigueur.

Dans le Jura, un feu fixé et l'autre en cours

Dans le Jura, deux incendies sont en cours. Le premier touche le secteur de Rupt et de Vescles depuis mardi, aux abords du lac de Vouglans dans le Jura, et a repris ce jeudi midi, indique France Bleu Besançon. 300 hectares de végétation ont brûlé, selon un dernier bilan. Le second, sur le secteur de Cornod, a commencé mercredi et est fixé : 160 hectares sont partis en fumée. Au total, les incendies dans le Jura ont brûlé 460 hectares de végétation ce jeudi après-midi.

140 pompiers restent mobilisés. Ils ont reçu des renforts de l'Ain, de la Côte d'Or, du Doubs, de la Moselle, de la Saône-et-Loire et de l'Yonne. Deux hélicoptères bombardier d'eau sont arrivés ce jeudi après-midi à Rupt, précise France Bleu Besançon. Les agriculteurs apportent également leur aide.

En Ardèche, 200 hectares brûlés

Un incendie qui s'est déclenché mercredi soir à Lagorce en Ardèche a brûlé 200 hectares ce jeudi après-midi, rapporte France Bleu Drôme Ardèche. 240 pompiers sont mobilisés, et des renforts venus des Hautes-Alpes, de l'Hérault et du Gard sont attendus ce jeudi soir. Deux Canadair, un avion Dash et un hélicoptère bombardier d'eau sont également sur place.

Le feu également fixé dans le Maine-et-Loire

Débuté lundi, l'incendie principal en Maine-et-Loire, à Baugé-en-Anjou, est fixé, annonce la préfecture ce jeudi. Elle précise que 1 400 hectares ont été détruits. Le feu à Beaulieu est également fixé après avoir parcouru 150 hectares. 510 pompiers restent mobilisés sur les deux sites, ils sont en "forte vigilance" en raison des conditions climatiques.

Le feu entre la Lozère et l'Aveyron n'est toujours pas fixé

Le feu qui a pris entre la Lozère et l'Aveyron lundi, dans les gorges du Tarn, n'a pas progressé ce jeudi mais n'est toujours pas fixé. Le feu a brûlé 730 hectares. 500 pompiers sont toujours mobilisés.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.