Incendie entre la Lozère et l'Aveyron : 3 000 personnes évacuées, pas de blessés à déplorer

Les évacuations sont intervenues aux premières heures du jour, relate la préfecture de l'Aveyron. D'importants moyens terrestres et humains sont mobilisés pour lutter contre l'incendie qui s'est propagé de la Lozère à l'Aveyron.

Article rédigé par
avec France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La préfecture de l'Aveyron a annoncé l'arrivée en renfort de trois Canadair en provenance du Gard pour lutter contre l'incendie en cours à Mostuéjouls, dans l'Aveyron, le 9 août 2022. (JOS? A. TORRES / MAXPPP)

Environ 3 000 personnes ont été évacuées dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 août en raison de l'incendie en cours à Mostuéjouls, dans l'Aveyron, indiquent mardi les pompiers de l'Aveyron sur France Bleu Occitanie. 1 200 ont été mises à l'abri pour la nuit, a précisé la préfecture du département sur Twitter. Il s'agit du même feu de forêt qui s'est déclaré lundi sur la commune du Massegros Causses Gorges, en Lozère, et qui s'est propagé à l'Aveyron. 

Le feu s'étend sur 700 hectares de végétation, dont les trois-quarts se situent en Aveyron. Il est aux portes de la commune de Mostuéjouls qui a été évacuée. 

Les évacuations sont intervenues toute la nuit, entre 1 heure et 3 heures du matin. Parmi les 3 000 personnes évacuées, 1 200 ont été mises à l'abri dans des points de ralliement, gymnases ou salles des fêtes, à Rivière-sur-Tarn, Aguessac, Sévérac-le-Chateau ou Millau. Les autres ont été logés par des proches. Il s'agit de résidents de la commune mais aussi de personnes qui séjournaient dans les campings des Gorges du Tarn. "Aucune victime ni blessé ne sont actuellement à déplorer", ajoute la préfecture.

Florice dormait dans une tente du camping du Pont à Rivière-sur-Tarn quand on l'a réveillé : "Les flammes étaient en train de descendre. On les voyait. On a pris le strict minimum et tout le monde s'est rendu à la salle des fêtes du village voisin, raconte-t-il. On avait vu les fumées dans l'après-midi mais c'était contenu par les Canadair. On pensait qu'ils allaient réussir à arrêter l'incendie mais il y a eu un coup de vent vers 21 heures. Vers 23 heures, quand je me suis couché, on commençait à sentir le souffle chaud venant de la colline voisine."

600 pompiers mobilisés

Pour l'heure, il n'est pas question pour les personnes évacuées de retrouver leur logis. "Les populations évacuées sur la commune de Mostuéjouls ou Rivière-sur-Tarn doivent rester à l’abri : pas de retour au domicile possible jusqu'à nouvel ordre", indique la préfecture de l'Aveyron dans un tweet, publié un peu avant 9 heures.

600 pompiers sont sur place pour lutter contre l'incendie qui n'est "pas encore fixé". Des moyens aériens supplémentaires, trois Canadair en provenance du Gard, sont "arrivés sur zone" en renfort vers 7 heures, selon les pompiers. Ils doivent effectuer les reconnaissances permettant d'établir le nombre d'hectares brûlés par rapport au nombre d'hectares parcourus.

"Le feu a pris dans un massif constitué essentiellement de résineux hautement combustibles, il a été poussé par un vent modéré mais suffisant pour propager à grande vitesse les flammes", explique le capitaine Dieudonné des pompiers de l'Aveyron sur France Bleu Occitanie. "Le feu s'est calmé pendant la nuit grâce notamment à la baisse des températures durant la nuit", indique-t-il. Il redoute désormais "la levée du jour et le retour de la "chaleur intense".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.