Cet article date de plus d'un an.

Dordogne : la magie d'un territoire qui se découvre au fil de l'eau

Publié
Dordogne : la magie d'un territoire qui se découvre au fil de l'eau
Dordogne : la magie d'un territoire qui se découvre au fil de l'eau Dordogne : la magie d'un territoire qui se découvre au fil de l'eau
Article rédigé par France 3 - France 3 Aquitaine, V. Roussel, P. Juvigny, F. Dumont
France Télévisions
France 3
Cap, mercredi 28 décembre, sur la Dordogne et ses villages typiques. Passé la frénésie de l'été, elle respire la quiétude et la poésie.

L'automne passé, la Dordogne se vide de ses touristes. Les quelques cinq millions de curieux de l'été sont partis, et ne restent que les habitués. À 27 ans, deux amis d'enfance ont passé plus de la moitié de leur vie sur ces eaux. "On est seuls au monde. (…) On se dit (…) quand même en France, on a des endroits où c'est chouette, où on est tranquille", confie Maxime Jouve, pêcheur. Les eaux de la Dordogne trouble même ceux qui la côtoient tous les jours. Michel a fait de ce fleuve son allié. 

Des villages perchés

Ses bateaux, les gabares, naviguent toute la saison avant d'être choyés l'hiver venu. 90 000 touristes sont baladés chaque été sur ces navires, depuis maintenant 35 ans. Les villages perchés qui bordent la Dordogne offrent une vue unique sur le département. Du haut du château de Beynac, la rivière se contemple à l'infini. "Quand on vient ici, il suffit juste de tourner la tête, et on va se retrouver dans un lieu qui est des plus majestueux", confie Sylvain Louagie, guide au château. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.