Cet article date de plus d'un an.

Climat : en Vendée, les routes ont été fissurées par la sécheresse

Publié
Climat : en Vendée, les routes ont été fissurées par la sécheresse
Climat : en Vendée, les routes ont été fissurées par la sécheresse Climat : en Vendée, les routes ont été fissurées par la sécheresse
Article rédigé par France 3 - France 3 Pays de la Loire, Q. Carudel, B. Vioche, W. Sabas
France Télévisions
France 3
Des routes qui se fissurent tout comme des maisons, voilà les conséquences de la sécheresse qui a eu lieu cet été. Exemple dans le marais breton entre la Vendée et la Loire-Atlantique.

Sur les petites routes du marais breton, des fissures se répètent sur plusieurs kilomètres. "L’été ça sèche donc ça s’ouvre. Ça pleut, ça se referme un peu mais pas partout", explique Jean, un riverain. Pourtant, cette année les maires des communes sont inquiets. La sécheresse a marqué les Vendéens. "Cette année, la sécheresse a vraiment séché les terres et les argiles se sont rétractées et ont cassé la route", déplore Jean-Michel Rouillé, maire de Soullans (Vendée).

Créer des accotements

Pour cause de sécurité, certaines routes ont même été barrées. Une solution éphémère qui peut coûter jusqu’à 300 000 euros pour 500 mètres d’enrobés seulement. Pour le maire de Notre-Dame-de-Monts (Vendée), la solution pourrait venir des accotements. "Il faut recréer des banquettes pour stabiliser les routes", assure-t-il. Dans sa commune, un essai sur deux parcelles a ainsi été réalisé afin de recréer des accotements plus larges. L’opération a coûté près de 15 000 euros. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.