Cet article date de plus d'un an.

Dordogne : pêche, gastronomie locale et balade, les différentes nuances de la rivière

Publié Mis à jour
Dordogne : Pêche, gastronomie locale et balade, les différentes nuances de la rivière
Dordogne : Pêche, gastronomie locale et balade, les différentes nuances de la rivière Dordogne : Pêche, gastronomie locale et balade, les différentes nuances de la rivière
Article rédigé par France 2 - H.Capelli, L.Caboche, P.Limpens, Drône : Taillac
France Télévisions
France 2
Les pêcheurs professionnels ne sont plus très nombreux sur la rivière Dordogne. Leurs poissons font pourtant naître des belles idées chez les restaurateurs locaux.

Patrick Cecchetto est l’un des derniers pêcheurs professionnels sur la Dordogne, une rivière qu’il connaît depuis son enfance. Plusieurs fois par semaine, il sort sur son bateau accompagné d’Arnaud, son fils. "On est à peu près six ou sept pêcheurs professionnels, et on doit faire partie des plus assidus sur cette belle rivière", sourit-il. Pour exercer sa passion, il loue une partie de la rivière à l’Etat, et ses filets peuvent être installés sur une vingtaine de kilomètres. 

Une bouillabaisse de poisson de rivière

Après deux heures sur l’eau, Patrick va vendre ses poissons à Vincent Arnould, chef étoilé à Trémolat (Dordogne). Il réalise une bouillabaisse de poisson de rivière. Une recette qui a fini par trouver son public au fil des années. Le pêcheur apprécie le travail du chef. "Qu’il soit valorisé de cette façon, c’est merveilleux", admire Patrick Cecchetto. Une rivière qui peut aussi se découvrir lors d’une balade à cheval, proche de Limeuil (Dordogne), sacré plus beau village de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.