Attentats dans les Yvelines : le scénario de l'attaque

Après l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) qui a coûté la vie à Samuel Paty, enseignant d'histoire-géographie, le scénario de l'attaque semble se préciser. Anne-Claire Poignard, journaliste pour France Télévisons, était en direct de Levallois-Perret, lundi 19 octobre.

Après l'attentat terroriste qui a coûté la vie à Samuel Paty, vendredi 16 octobre en Yvelines, le scénario de l'attaque se précise. La journaliste Anne-Claire Poignard était en direct de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Elle explique : "Selon nos informations, le jeune Tchétchène aurait rôdé autour du collège de Conflans-Sainte-Honorine dans l'heure qui a précédé l'attaque. C'est là qu'il aurait sollicité plusieurs élèves. Un collégien âgé de 14 ans lui aurait livré des informations pour identifier le professeur, sans savoir à qui il s'adressait". En l'échange de ses informations, le terroriste aurait promis plusieurs centaines d'euros. Le collégien a été placé en garde à vue puis relâché.

Une signalisation auprès des services de police

Une autre interrogation subsiste au cœur de l'enquête, celle du basculement du terroriste. "On sait désormais que dès cet été, sur un compte internet, le jeune avait posté des appels à la violence, ainsi qu'une photo de décapitation", rapporte Anne-Claire Poignard. Ces éléments avaient donné lieu à une signalisation auprès des services de police en charge de la surveillance des réseaux sociaux. Les enquêteurs examinent le téléphone portable du terroriste afin de déterminer avec qui ce dernier était en contact.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) le 13 juillet 2018.
Le logo de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) le 13 juillet 2018. (GERARD JULIEN / AFP)