Attentat de Nice : la marche blanche annulée

La marche blanche prévue dimanche 31 juillet à Nice (Alpes-Maritimes) en hommage aux victimes de l'attentat du 14-juillet a été annulée pour des raisons de sécurité. 

France 2

La préfecture a décidé d'annuler la marche blanche à Nice (Alpes-Maritimes),  prévue dimanche 31 juillet en hommage aux victimes des attentats du 14-juillet. Comment les Niçois ont-ils réagi ? "Les organisateurs l'ont appris hier soir [mercredi 27 juillet] et ils ne comprennent pas cette décision. Pour eux, cette marche blanche est nécessaire, les Niçois ont besoin de rendre hommage à leurs morts, ils ont besoin de se réapproprier la promenade des Anglais", explique Julien Cholin, en direct de Nice. 

Décision inadmissible 

La préfecture a refusé "après plusieurs jours de réflexion", indique le journaliste. Elle estime que cette manifestation est trop dangereuse. "Le préfet rappelle aussi que l'ensemble des forces de police et de gendarmerie est déjà mobilisé tout le long de la Côte d'Azur pour assurer la mise en oeuvre de l'opération Sentinelle. C'est donc non pour dimanche et ce sera non pour les prochaines semaines si d'autres demandes venaient à être déposées." Les Niçois semblaient divisés sur cette question, certains comprenant la décision de la préfecture, d'autres la trouvant inadmissible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 20 juillet 2016.
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 20 juillet 2016. (ERICK GARIN / CITIZENSIDE / AFP)