VIDEO. Les meurtriers de Kévin et Sofiane renvoyés devant la cour d'assises

Kévin et Sofiane avaient été lynchés en septembre 2012 près de Grenoble. La justice a décidé de renvoyer devant la cour d'assises une grande partie des agresseurs.

FRANCE 3

Douze jeunes devront répondre du meurtre de Kévin et Sofiane, lynchés à mort en septembre 2012 à Échirolles, près de Grenoble en Isère. Leur faute : avoir échangé un regard considéré par les assassins comme irrespectueux. Les deux amis d'enfance tombent dans un guet-apens, une quinzaine de jeunes s'abat sur eux. "Face à la violence, il y a quelque chose qui peut faire front. Il ne faut pas laisser un héritage destructeur à ceux qui viennent après", racontait la mère de Kévin en avril 2014.

"C'est le Texas ici"

Les agresseurs viennent d'une cité voisine. François Hollande avait été interpellé par des voisins excédés par les violences récurrentes. "C'est le Texas ici", avait lâché une femme, révoltée. "Les victimes sont décédées de blessures faites par des objets contondants, il y en a sept ou huit qui n’avaient pas ce genre d’objets dans les mains et qui ne sont donc pas coupables", défend quant à elle Joëlle Vernay, avocate de deux suspects.

Le JT
Les autres sujets du JT