Incendie d'un gîte à Wintzenheim : une enquête périlleuse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Incendie d'un gîte à Wintzenheim : une enquête périlleuse
Incendie d'un gîte à Wintzenheim : une enquête périlleuse Incendie d'un gîte à Wintzenheim : une enquête périlleuse (FranceInfo)
Article rédigé par franceinfo - V. Lerouge, H. Capelli, A. Peyrout, K. Prévost, V. Meyer, M. Petitjean, B. Laigle, C. Theophilos, A. Boulet, @RévélateursFTV
France Télévisions
Jeudi 10 août, au lendemain de l'incendie d'un gîte à Wintzenheim (Haut-Rhin), les gendarmes sont toujours à la recherche d'indices leur permettant de comprendre les causes du drame. Mais le premier constat est sans appel : le gîte n'était pas habilité à recevoir du public.

Entre les poutres calcinées, la propriétaire du gîte de Wintzenheim (Haut-Rhin) donne ses explications aux enquêteurs, au lendemain de l'incendie, jeudi 10 août. C’est elle qui a appelé les pompiers et donné l’alerte, mercredi matin, à 6h30. Toute la journée, les gendarmes ont travaillé, à la recherche des moindres indices pour tenter d'expliquer les causes de l'incendie et comment 11 occupants ont pu trouver la mort.

Aucun passage de la commission de sécurité

Premier constat, le gîte, une ancienne écurie, n'était pas censé accueillir du public, selon le premier adjoint de Wintzenheim. "Le bâtiment n'a jamais été déclaré comme pouvant accueillir des personnes, encore moins des personnes handicapées", a déclaré Daniel Leroy. Entre outre, selon les premières constatations, le gîte ne disposait pas de détecteurs d'incendie réglementaires pour cette capacité. L'établissement n’avait jamais subi le passage de la commission de sécurité qui est obligatoire avant d’ouvrir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.