Mort de Mohamed à Marseille : trois policiers du Raid ont été mis en examen

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Mort de Mohamed à Marseille : trois policiers du Raid ont été mis en examen
Mort de Mohamed à Marseille : trois policiers du Raid ont été mis en examen Mort de Mohamed à Marseille : trois policiers du Raid ont été mis en examen (FranceInfo)
Article rédigé par franceinfo - E. Pelletier, T. Souman, H. Puffeney, P.-J. Perrin, S. Gravelaine
France Télévisions
Trois policiers du Raid ont été mis en examen à Marseille (Bouches-du-Rhône), jeudi 10 août. Deux d'entre eux ont admis avoir tiré avec des lanceurs de balles de défense sur Mohamed, un jeune homme de 27 ans, début juillet, qui est mort d'un malaise quelques instants après.

Les trois policiers du Raid ressortent libres du tribunal de Marseille (Bouches-du-Rhône), jeudi 10 août, mais sous contrôle judiciaire. Tous sont mis en examen pour violences avec arme ayant entraîné la mort. Deux d’entre eux ont reconnu des tirs avec des lanceurs de balles de défense, le 2 juillet dernier. Selon un avocat, ces hommes du Raid avaient repéré un suspect au guidon d’un scooter. Mohamed, un jeune livreur de 27 ans, circule justement sur un deux-roues dans la nuit du 1er au 2 juillet dernier.

Retour sur les faits

Il se trouve dans le centre-ville de Marseille, en proie aux pillages, à proximité d’un magasin de sport. Selon le parquet, Mohamed n’est pas un simple badaud. Dans la confusion, il aurait tenté d’arracher le sac d’un pillard. "Il existe donc des éléments démontrant que ces deux individus participaient à une action d'appropriation frauduleuse dans un contexte de pillage généralisé", précise le parquet de Marseille dans un communiqué. Mohamed roule à contresens lorsqu’il est touché à deux reprises par des tirs de lanceurs de balles de défense. Un kilomètre plus loin, devant le domicile de sa mère, il s’écroule, victime d’un malaise. Selon l’avocat de la veuve de la victime, ces mises en examen sont une avancée majeure. La famille de la victime conteste la version du parquet et compte porter plainte pour diffamation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.