Immeubles effondrés à Marseille : après le drame, le temps du deuil pour les habitants du quartier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Immeubles effondrés à Marseille : après le drame, le temps du deuil pour les habitants du quartier -
Immeubles effondrés à Marseille : après le drame, le temps du deuil pour les habitants du quartier Immeubles effondrés à Marseille : après le drame, le temps du deuil pour les habitants du quartier - (France 3)
Article rédigé par France 3 - P. Mauger, France 3 Provence-Alpes, A. Daubrée
France Télévisions
France 3
C'est maintenant le temps du deuil et de l'enquête à Marseille pour déterminer l'origine de l'explosion mortelle de l'immeuble de la rue de Tivoli à laquelle aucun des 8 habitants n'aura survécu.

Au terme de quatre jours d’efforts pour retrouver des victimes dans les décombres, le bilan est désormais définitif. Aucun des huit résidents du 17 rue de Tivoli n’a survécu à l’effondrement de l’immeuble. Parmi les derniers retrouvés figure Marion Blox, 31 ans, et son compagnon Mickaël Lequeux, 28 ans. Le couple vivait au 2ème étage de l’immeuble. Même si les habitants ne se faisaient plus d’illusions, la tristesse est immense.

Un temps pour laisser les enfants s’exprimer

Les barrages de sécurité sont toujours maintenus. Dans la matinée du 13 avril, les élèves de l’école du quartier, réquisitionnés par les marins-pompiers depuis le drame, se retrouvent, accueillis dès aujourd’hui dans les locaux d’une œuvre catholique. Les parents sont soulagés. Trois psychologues assisteront les enfants dans les prochains jours. Les enseignants se sont tous portés volontaires. Il n’y a pas de classe prévue mais des temps pour que chacun puisse s’exprimer. L’enquête se poursuit pour comprendre l’origine de l’explosion. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.