Hommages à Steve Maia Caniço : le point sur les rassemblements en France, ville par ville

Près d'une semaine après la découverte du corps de Steve Maia Caniço et la publication d'un rapport de l'IGPN qui fait polémique, des rassemblements étaient organisés samedi un peu partout en France pour rendre hommage au jeune homme.

Le cortège de la manifestation contre les violences policières à Nantes, le 3 août 2019.
Le cortège de la manifestation contre les violences policières à Nantes, le 3 août 2019. (PAUL SERTILLANGES / RADIO FRANCE)

Des rassemblements ont eu lieu un peu partout en France samedi 3 août, notamment à Nantes, Paris, Toulouse ou encore Limoges, selon franceinfo et le réseau France Bleu et France 3, en hommage à Steve Maia Caniço.

Le corps du jeune homme a été retrouvé dans la Loire lundi 29 juillet, plus d'un mois après sa disparition pendant une intervention controversée de la police en pleine Fête de la musique à Nantes. Dans son rapport, l'IGPN dédouane les forces de l'ordre. Leur intervention est jugée "justifiée" et "pas disproportionnée" et l'enquête administrative de la police des polices ne permet pas d'établir un lien entre cette opération et la disparition de Steve Maia Caniço.

>> Suivez notre direct sur la manifestation à Nantes

Nantes

Après un rassemblement dans le calme sur l'île de Nantes, au moins 3 000 personnes ont manifesté cet après-midi dans le centre-ville de Nantes, selon les reporters de franceinfo et de France Bleu Loire Océan présent sur place. Des premiers heurts ont éclaté entre les forces de l'ordre et les manifestants. Les manifestants ont formé des barricades en utilisant le mobilier urbain, dans le centre-ville de Nantes. Certains éléments ont également été incendiés.

Au total, une vingtaine de personnes ont été interpellées durant la manifestation contre les violences policières à 17h30, a appris franceinfo de source policière. Ces manifestants ont été interpellés pour des jets de projectiles ou pour des incendies. Ces interpellations après le début de la manifestation s'ajoutent à la vingtaine d'interpellations préventives, à Nantes, depuis le début de la journée.

La manifestation a fait deux blessés : un policier touché au visage à 17h05 après un tir de projectile, et un manifestant dont la nature des blessures est pour le moment inconnue. Ces deux blessés ont été transportés au CHU de Nantes.

À 17h30, il restai encore 400 manifestants dans le centre-ville.

Paris

Entre 2 000 et 3 000 manifestants se sont rassemblés place de Clichy à Paris, avant d'aller place de la République, à l'appel des "gilets jaunes". Une minute de silence a été observée en hommage à l'animateur périscolaire de 24 ans, dont le corps a été repêché lundi dans la Loire à Nantes. Le cortège est ensuite arrivé place de la République à Paris, vers 15h30, qui se transforme en mémorial à Steve Caniço : stèle, affiches, bouquets de fleurs, bougies. Une minute de silence a été à nouveau observée par les manifestants.

Toulouse

Le rassemblement a commencé à 14h, place Jean Jaurès à Toulouse. Un arrêté préfectoral avait interdit aux manifestants d'accéder au Capitole. Ils ont donc manifesté autour de la place, dans les rues commerçantes. Les forces de l'ordre ont tiré des grenades lacrymogènes sur les manifestants pour les empêcher de pénétrer dans le périmètre interdit à la manifestation, selon la reporter de France Bleu Occitanie. Le cortège a également fait une pause devant un cordon policier pour une minute de silence en hommage à Steve.

Saint-Étienne

Environ une centaine de personnes se sont rassemblées place du Peuple en hommage à Steve, à Saint-Étienne, selon France Bleu Saint-Étienne Loire. Les manifestants se sont arrêtés place Fourneyron face au monument aux morts pour une minute de silence, puis devant la préfecture de la Loire, avant de reprendre la direction de l'Hôtel de ville.

Caen

À Caen, le rassemblement en hommage à Steve s'est tenu devant la préfecture, selon France 3 Normandie. Les personnes réunies ont dénoncé les violences policières.

Limoges

Environ 70 personnes ont manifesté à Limoges en hommage à Steve. Après un sit-in devant la préfecture, le cortège s'est rendu devant l’ancien palais de justice, selon France Bleu Limousin.

Laval

Une cinquantaine de personnes ont manifesté à Laval pour dénoncer les violences policières, selon un reporter de France Bleu Mayenne.

Montpellier

À Montpellier, 300 "gilets jaunes" ont défilé accompagnés d'autres citoyens, selon France Bleu Hérault. Ils ont réclamé "justice pour Steve".

Avignon

Une marche a eu lieu dans les rues d’Avignon, selon France Bleu Vaucluse, qui a suivi le cortège sur place.