← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rosay

Résumé du premier tour

À Rosay et dans l'ensemble de l'Hexagone, les municipales ont eu lieu le 15 mars 2020. Les électeurs se sont peu déplacés pour aller voter. En effet, 37,71 % d'entre eux se sont rendus aux urnes, un phénomène qui pourrait notamment être lié à l'épidémie de coronavirus. Au niveau du département des Yvelines, la participation à cette élection a baissé cette année (48,08 %), en comparaison avec la précédente (63,98 %).

Afin de devenir membre du conseil municipal, un candidat doit obtenir les scores qui suivent : au moins la moitié des suffrages et plus de 25 % des voix des inscrits.

Quels candidats arrivent favoris au 1er tour des élections municipales 2020 à Rosay ?

Les résidents de Rosay (78) savent donc maintenant qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 11 sièges ont déjà été emportés dès le 1er tour des municipales 2020. Jean-Pierre Bilard, Philippe Bothorel, Frédéric Feron, Christophe Perrel et Vincent Pflieger ont obtenu 99,04 % des votes et, par conséquent, sont en tête de ce 1er tour. Par ailleurs, les citoyens ont choisi certains candidats, notamment Michèle Rondineau (98,09 %), Bruno Marmin (97,14 %), Françoise Mousset (97,14 %), Nordlinde Denis (96,19 %), Frédéric Ferry (96,19 %) et Alexandra Boy (95,23 %).

4,46 % des habitants ont voté blanc dans ce hameau. De plus, 1,79 % des bulletins ont été déclarés nuls.

C'est maintenant aux nouveaux conseillers municipaux de désigner un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Rosay

Abstention : 62.29% Participation : 37.71%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Pierre BILARD, 99.04%



    Jean-Pierre BILARD

    99.04 %

    104 votes

  • Philippe BOTHOREL, 99.04%



    Philippe BOTHOREL

    99.04 %

    104 votes

  • Frédéric FERON, 99.04%



    Frédéric FERON

    99.04 %

    104 votes

  • Christophe PERREL, 99.04%



    Christophe PERREL

    99.04 %

    104 votes

  • Vincent PFLIEGER, 99.04%



    Vincent PFLIEGER

    99.04 %

    104 votes

  • Michèle RONDINEAU, 98.09%



    Michèle RONDINEAU

    98.09 %

    103 votes

  • Bruno MARMIN, 97.14%



    Bruno MARMIN

    97.14 %

    102 votes

  • Françoise MOUSSET, 97.14%



    Françoise MOUSSET

    97.14 %

    102 votes

  • Nordlinde DENIS, 96.19%



    Nordlinde DENIS

    96.19 %

    101 votes

  • Frédéric FERRY, 96.19%



    Frédéric FERRY

    96.19 %

    101 votes

  • Alexandra BOY, 95.23%



    Alexandra BOY

    95.23 %

    100 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 382 habitants
  • 297 inscrits
  • Votants112 inscrits 37.71%
  • Abstentionnistes185 inscrits 62.29%
  • Votes blancs5 inscrits 4.46%

Article à la une des élections

Puy-de-Dôme : la commune d'Esteil est toujours sans maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Rosay : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent préparer des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin particulier, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont officialisé leur candidature.

À Rosay, qui devons-nous attendre comme candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Bien installé dans son fief de Rosay, Bruno Marmin est candidat à sa réélection à la mairie. Jean-Pierre Bilard a fait savoir qu'il se portait candidat. Ce dernier avait décroché un siège au conseil municipal à l'issue des municipales 2014. Philippe Bothorel, Alexandra Boy, Nordlinde Denis, Frédéric Feron, Frédéric Ferry, Françoise Mousset, Christophe Perrel, Vincent Pflieger et Michèle Rondineau seront également candidats.

Rappelons que si le candidat obtient une majorité absolue et si plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales lui ont attribué leur voix, il peut être désigné dès le premier tour. Dans l'éventualité d'un second tour, il sera élu et sera en mesure d'accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir s'il atteint une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Rosay ?

Suite aux élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la municipalité de Rosay disposera d'un nouveau conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Retour sur la période des élections municipales 2014

Les élections municipales ont une spécificité pour les communes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés via un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également choisir des membres de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les habitants de Rosay avaient élu 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Jean-Pierre Bilard et Gilles Fortier-Durand étaient les candidats élus par les Roséens. Accompagnés de Suzana Ferreira, Marie-Noëlle Chicoisne, Nordlinde Denis, Bruno Marmin mais aussi Alexandra Boy et Jérôme Marechal, ils avaient comme tâche de gérer la ville.
Aux précédentes élections, seules 177 personnes ont exprimé leur opinion, pour 291 inscrits : on dénombre finalement assez peu de votants. En comparaison, en 2008, la participation aux élections municipales a pu atteindre 84,9 % : une forte baisse s'est ainsi fait ressentir.

Cette tendance remonte-t-elle aux dernières élections ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les élections présidentielles de 2017, mais plusieurs scrutins se sont tenus depuis les précédentes élections municipales. Le choix de la population de Rosay a été différent de ce qui est ressorti sur le reste du pays en ce qui concerne le premier tour des précédentes Présidentielles, en 2017.
Le soir du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné François Fillon (Les Républicains) favori avec 33,85 % des voix exprimées, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui a récolté 26,46 % des suffrages. Marine Le Pen (Front national) a, pour sa part, emporté 17,12 % des voix. Emmanuel Macron a été majoritairement désigné par les résidents de Rosay, à hauteur de 70,75 % au deuxième tour. Le taux de participation au second tour de 2017 a chuté de -5,8 points à l'échelle de la France par rapport à 2012. À Rosay, l'évolution est assez différente : ils ont été 242 résidents à venir voter au second tour des précédentes Présidentielles, soit 82,59 % contre 83,22 % en 2012.
Les Européennes de 2019 ont été l'opportunité pour Renaissance (soutenue par La République en Marche) de se démarquer avec un résultat de 33,53 %. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, obtenu 17,37 % des suffrages.

Rosay : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'étude permet d'appréhender le cadre d'une commune, avant la municipale.

Quel est le profil des habitants de Rosay ?

Rosay se situe dans les Yvelines. 368 individus vivent dans ce petit village. Lors de la création de la Communauté de Communes du Pays Houdanais C.C.P.H., le petit village a été rattaché notamment à Civry-la-Forêt, Orgerus ou Grandchamp. Si 23,81 % des Roséens ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. 6,12 %, c'est le pourcentage d'immigrés à Rosay. Un taux peu élevé.

Un aperçu du niveau de vie de la population de Rosay

Les informations qui suivent servent à comprendre les chiffres du chômage à Rosay. Voici le taux d'activité des Roséens : plus de 190 habitants travaillent, soit 53,57 % de la population. Les artisans, commerçants, chefs d'entreprise et employés constituent 45,95 % des actifs. Statistiquement, les hommes sont moins actifs dans l'agglomération roséenne. Effectivement, presque 10 % de l'ensemble des résidents est en demande d'emploi et une majeure partie sont des hommes.
En France, les ménages ont touché un revenu annuel médian de 20 000 € sur l'année 2014. Les chiffres à Rosay sont plus élevés que ceux du pays durant l'année 2016 : les Roséens ont déclaré percevoir en moyenne 25 225 € par an.
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous éclaireront aussi sur le niveau de vie des Roséens. Évolutions dans la location roséenne : les maisons non HLM de 3 pièces représentent environ 3 % du marché et on répertorie environ 1 % de locataires de maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires d'une maison de 4 pièces correspondent à environ 25 % des habitants, alors qu'ils sont un peu plus de 30 % à posséder une maison de 6 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Rosay ?

Les équipements roséens manquent un peu pour satisfaire les demandes des résidents de cette commune. On recense 55 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne idée de la pollution ambiante dans une commune. Quelle est la qualité de l'eau à Rosay ? L'observatoire national de l'eau signale qu'elle se révèle à 100 % conforme.