← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Carmaux

Résumé du second tour

Les électeurs de Carmaux se sont rendus aux urnes le 28 juin pour les élections municipales.

Second tour des municipales 2020 à Carmaux : quels sont les scores ?

C'est Jean-Louis Bousquet qui arrive en première place avec 49,04 % des voix. Une réussite pour la liste de la Gauche. Le conseil intègrera ainsi 23 de ses candidats. Alain Espié ("Pour Carmaux La Gauche Rassemblée, Sociale, Écologique Et Solidaire"), quant à lui, obtient l'adhésion de 34,09 % des électeurs. 5 places vont à sa liste. Avec 10,81 % des votes en sa faveur, Christian Legris se retrouve en troisième position du classement. Sa liste aura donc sa place au conseil municipal, avec 1 élu.

Les nouveaux membres du conseil municipal ayant été élus, on attend maintenant que ceux-ci choisissent un maire parmi eux.

Possible effet des mesures de prévention dues au coronavirus, on constate que pour ces élections, la ville connaît une participation de seulement 45,78 %. Cette dernière s'élevait à 44,19 % le 15 mars 2020, soit une très légère hausse de 1,59 point. En comparaison avec les chiffres de la dernière élection de 2014, on observe que le taux de participation des citoyens du Tarn a baissé : 78,15 % contre 60,77 % cette année.

Le second tour s'est tenu le 28 juin à Carmaux, comme partout en France, en raison du report décidé fin mai par l'État pour limiter les risques de propagation du coronavirus.

Résultats du second tour - Carmaux

Abstention : 54.22% Participation : 45.78%

Résultats détaillés du tour 2

  • Jean-louis Bousquet, Divers gauche, 49.04%

    Jean-louis Bousquet
    Divers gauche
    CONVERGENCES CITOYENNES "UN NOUVEAU SOUFFLE POUR CARMAUX"

    49.04 %

    1483 votes

  • Alain Espié, Union de la gauche, 34.09%

    Alain Espié
    Union de la gauche
    POUR CARMAUX LA GAUCHE RASSEMBLÉE, SOCIALE, ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

    34.09 %

    1031 votes

  • Christian Legris, Rassemblement National, 10.81%

    Christian Legris
    Rassemblement National
    RASSEMBLEMENT POUR CARMAUX

    10.81 %

    327 votes

  • Jean-marc Fouillade, Divers centre, 6.05%

    Jean-marc Fouillade
    Divers centre
    CARMAUX 2026 avec Jean-Marc FOUILLADE

    6.05 %

    183 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 9933 habitants
  • 6894 inscrits
  • Votants3156 inscrits 45.78%
  • Abstentionnistes3738 inscrits 54.22%
  • Votes blancs51 inscrits 1.62%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 29/29

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les résidents de Carmaux se sont rendus aux urnes pour les élections municipales. Le taux de participation aux dernières élections atteignait 44,19 %. Ce nombre, assez faible, peut être dû aux dernières actualités sur le coronavirus. On remarque que le taux de participation départemental (Tarn) a baissé par rapport à l'élection précédente : 77,78 % contre 63,17 % cette année.

Il faut obtenir au moins 10 % des votes exprimés pour se maintenir au deuxième tour. La moitié des sièges sont pour la liste majoritaire, tandis que l'ensemble des listes ayant emporté plus de 5 % des suffrages lors du tour se divisent les autres places.

Municipales 2020 : qui sort gagnant au 1er tour à Carmaux ?

Alain Espié, qui conduit la liste de l'Union de la Gauche, s'est démarqué au 1er tour de ces municipales, avec 35,14 % des voix. Jean-Louis Bousquet (CONVERGENCES CITOYENNES "UN NOUVEAU SOUFFLE POUR CARMAUX"), quant à lui, décroche le soutien de 31,65 % des votants. Ce sont les 20,91 % de suffrages rassemblés au premier tour qui permettent à Christian Legris (le Rassemblement National) d'accéder au second tour des élections avec Alain Espié ainsi que Jean-Louis Bousquet.

Dans cette commune, d'autres listes réalisent un résultat plus bas. On peut par exemple citer la liste de Jean-Marc Fouillade (Centre, 12,28 %).

Certains habitants de cette ville ont préféré voter blanc (1,86 %). D'autres ont glissé un bulletin nul dans les urnes (2,93 %).

Le report du scrutin du second tour dans les communes comme Carmaux a été annoncé le 16 mars 2020 par Emmanuel Macron, le gouvernement estimant les risques liés à la pandémie de coronavirus trop importants. L'élection se déroulera à une date ultérieure.

Résultats du premier tour - Carmaux

Abstention : 55.81% Participation : 44.19%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain Espié, Union de la gauche, 35.14%

    Alain Espié
    Union de la gauche
    POUR CARMAUX LA GAUCHE RASSEMBLÉE, SOCIALE, ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

    35.14 %

    1027 votes

  • Jean-louis Bousquet, Divers gauche, 31.65%

    Jean-louis Bousquet
    Divers gauche
    CONVERGENCES CITOYENNES "UN NOUVEAU SOUFFLE POUR CARMAUX"

    31.65 %

    925 votes

  • Christian Legris, Rassemblement National, 20.91%

    Christian Legris
    Rassemblement National
    RASSEMBLEMENT POUR CARMAUX

    20.91 %

    611 votes

  • Jean-marc Fouillade, Divers centre, 12.28%

    Jean-marc Fouillade
    Divers centre
    CARMAUX 2026 avec Jean-Marc FOUILLADE

    12.28 %

    359 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 9933 habitants
  • 6945 inscrits
  • Votants3069 inscrits 44.19%
  • Abstentionnistes3876 inscrits 55.81%
  • Votes blancs57 inscrits 1.86%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/29

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Paul Girod, maire de Droizy dans l'Aisne depuis 61 ans : "Je m'en irai dès que j'aurai formé mon successeur"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Carmaux : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 viseront le conseil municipal des communes françaises, qui doit être renouvelé. Pour faciliter vos recherches, voilà la liste des candidats de la ville de Carmaux.

Élections municipales 2020 : quels sont les candidats qui se présentent à Carmaux ?

Au-delà de la date butoir du 27 février, il n'était plus possible de soumettre sa candidature pour les Municipales 2020. Voici donc les candidats officiels pour la ville de Carmaux : Jean-Marc Fouillade, tête de liste de "CARMAUX 2026 avec Jean-Marc FOUILLADE", est candidat et l'actuel représentant du Centre. Aussi dans la course pour ces élections, Jean-Louis Bousquet de la Gauche, tête de liste de CONVERGENCES CITOYENNES "UN NOUVEAU SOUFFLE POUR CARMAUX", Alain Espié de l'Union de la Gauche, tête de liste de "POUR CARMAUX LA GAUCHE RASSEMBLÉE, SOCIALE, ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE" et Christian Legris du Rassemblement National, tête de liste de "RASSEMBLEMENT POUR CARMAUX".

Carmaux : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, la commune de Carmaux disposera d'un nouveau conseil municipal. Sont invitées à aller aux urnes les personnes majeures qui paient leurs impôts ou résident dans la commune. Il faut également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Zoom sur les scores des élections municipales 2014

C'est grâce à un scrutin proportionnel de liste que les membres du conseil municipal de Carmaux avaient été élus, les 23 et 30 mars 2014.
L'opinion, à Carmaux, était franchement marquée vers la gauche, contrairement à la majeure partie des municipalités françaises. Par un résultat de 37,34 %, la liste ENSEMBLE POUR CARMAUX (affiliée à l'Union de la Gauche) avait remporté le second tour et donc décroché 20 sièges, sur un ensemble de 29. La liste CONVERGENCES CITOYENNES, nuançant la tendance évoquée auparavant, arrivait deuxième du scrutin et obtenait 5 sièges au conseil.
Aux précédentes Municipales, la participation était passée à 68,04 %. Le taux de participation est d'ordinaire assez élevé lors de ce type d'élection.

Peut-on observer une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Les tendances principales du contexte politique sont inverses à celles des élections présidentielles de 2017. Emmanuel Macron (En marche !) s'est placé derrière ses concurrents au premier tour avec 20,03 % des suffrages. Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ainsi que Marine Le Pen (Front national), quant à eux, ont emporté 25,51 % et 22,93 % des votes. Les résidents de Carmaux ont été une majorité (63,17 %) à voter pour Emmanuel Macron. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, la participation à Carmaux était de 82,72 %, alors qu'elle affichait 76,19 % en 2017 avec 5 341 électeurs. On observe donc une baisse différente de l'évolution observée à l'échelle nationale (-5,8 points).
En 2019, les Européennes ont prouvé la préférence des Carmausins pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 28,33 % des voix. Concernant la liste La République en Marche avec Renaissance, les électeurs de Carmaux étaient 15,5 % à déposer un bulletin à son nom.
Une évolution que les élections municipales 2020 appuieront peut-être.

Carmaux : les données clefs

Avant de se rendre aux bureaux de vote lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Carmaux de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur municipalité.

Plusieurs informations sur la population de Carmaux

Cette commune du Tarn accueille 9 500 habitants. La Communauté de Communes Carmausin-Ségala rassemble Carmaux avec diverses communes voisines, telles que Pampelonne, Taïx ou bien Moularès. Si 27,56 % des Carmausins ont entre 55 et 64 ans, les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les chiffres de l'immigration à Carmaux sont assez élevés, avec 7,78 % d'immigrés.

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Carmaux

Les données suivantes font état du marché du travail dans la ville de Carmaux. Sur une population active de 37,23 % (plus de 3 440 Carmausins), 62,71 % des travailleurs sont des employés et ouvriers. Le taux d'activité des hommes dans l'agglomération carmausine est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur environ 21 % de chômeurs, une majeure partie sont des hommes.
En France, les foyers ont touché un revenu annuel médian de plus de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres à Carmaux se révèlent moins élevés que ceux du pays en 2016 : les Carmausins ont déclaré percevoir en moyenne 17 758 € par an. Le fossé entre les populations les plus riches et les plus pauvres est large : les premiers déclarent des revenus annuels de 29 162 € en moyenne, face à 9 986 € pour les plus modestes. 20 % des résidents subissent la pauvreté, une majorité de personnes âgées de plus de 75 ans est dans cette dernière situation.  
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste un bon indicateur du niveau de vie des Carmausins. Les Carmausins s'avèrent 6 % à être locataires d'appartement HLM de 3 pièces et 5 % d'un appartement HLM de 4 pièces. Les résidents de Carmaux sont moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et 16 % à être en possession d'une maison de 4 pièces.

Comment déterminer si Carmaux propose une bonne qualité de vie ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) ne manquent pas pour répondre aux besoins des Carmausins. Des urgences, maternités ou pharmacies existent intra-muros : il y en a 6. Avec un total global de 1 242 enfants, âgés de 0 à 15 ans, peu de familles ont élu domicile à Carmaux si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On trouve donc pour les jeunes habitants 1 crèche ainsi que 10 établissements scolaires. Chaque année, plus de 76 000 passagers se croisent au pas de course dans la gare de Carmaux.
Par-delà les équipements à disposition, vous aurez à cœur de connaître l'hypothétique pollution affichée dans les environs. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau est 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.

Pour les Français résidant dans les communes qui n'ont pas élu de conseil municipal à l'issue du premier tour, un second tour est prévu le 28 juin 2020. Vous voudriez savoir qui se présente à Carmaux ? Vous trouverez sur cette page les candidats de cette ville.

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Carmaux

Seules les listes ayant passé la barre des 10 % sont libres de participer au second tour. Pour valider sa candidature aux Municipales 2020, il ne fallait pas dépasser la date limite du 2 juin. À Carmaux, voici donc les candidats officiels : Jean-Marc Fouillade est en lice à nouveau et tête de liste de "CARMAUX 2026 avec Jean-Marc FOUILLADE". Il représente le Centre. Parmi les candidats retenus, on trouve aussi Jean-Louis Bousquet de la Gauche, tête de liste de CONVERGENCES CITOYENNES "UN NOUVEAU SOUFFLE POUR CARMAUX", Alain Espié de l'Union de la Gauche, tête de liste de "POUR CARMAUX LA GAUCHE RASSEMBLÉE, SOCIALE, ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE" et Christian Legris du Rassemblement National, tête de liste de "RASSEMBLEMENT POUR CARMAUX".