← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Bus-la-Mésière

À Bus-la-Mésière et dans le reste de l'Hexagone, les élections municipales se sont tenues le 15 mars 2020. Au premier tour des élections municipales, 68,47 % des citoyens étaient allés aux bureaux de vote. Le taux de participation est de ce fait en baisse (-10,23 points) par rapport à 2014, étant donné qu'il était alors de 78,70 %. On remarque que la participation dans le département de la Somme a baissé, en comparaison avec la dernière élection (79,03 % contre 64,82 % cette année).

En ayant plus de la moitié des voix et le quart des suffrages des inscrits, un candidat devient conseiller municipal de façon automatique.

1er tour des élections municipales 2020 à Bus-la-Mésière : quels sont les résultats ?

Fin du suspense à Bus-la-Mésière (80), puisque les 11 membres du conseil municipal ont donc déjà été choisis dès le premier tour des élections municipales 2020. En première place du premier tour des élections municipales, Guillaume Barbier obtient 97,22 % des votes. 84,72 % des électeurs ont arrêté leur vote sur Marc Van Nes. Les électeurs ont situé Alain Mansard en troisième position en lui allouant 83,33 % des voix. Par ailleurs, ce tour a servi à dégager des personnalités favorites parmi les élus, à l'image de Christophe Herin (79,16 %), Ridha Boissiere (75 %), Manhattan Cordonnier (75 %), Jean-Michel Dely (75 %), Philippe Blanchard (70,83 %), Patrick Poizeaux (65,27 %), Nicole Poizeaux (62,50 %) et Brigitte Crespel (51,38 %).

Au sein de ce petit village, 3,95 % de bulletins blancs et 1,32 % de suffrages nuls ont été recensés.

Le futur maire sera nommé parmi les conseillers municipaux fraîchement élus, ainsi que par ces derniers.

Résultats Bus-la-Mésière

Abstention : 31.53% Participation : 68.47%
  • Guillaume BARBIER
    97.22 %
    70 votes
  • Marc VAN NES
    84.72 %
    61 votes
  • Alain MANSARD
    83.33 %
    60 votes
  • Christophe HERIN
    79.16 %
    57 votes
  • Ridha BOISSIERE
    75 %
    54 votes
  • Manhattan CORDONNIER
    75 %
    54 votes
  • Jean-Michel DELY
    75 %
    54 votes
  • Philippe BLANCHARD
    70.83 %
    51 votes
  • Patrick POIZEAUX
    65.27 %
    47 votes
  • Nicole POIZEAUX
    62.5 %
    45 votes
  • Brigitte CRESPEL
    51.38 %
    37 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 149 habitants
    • 111 inscrits
    • Votants76 inscrits 68.47%
    • Abstentionnistes35 inscrits 31.53%
    • Votes blancs3 inscrits 3.95%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Bus-la-Mésière

Le renouvellement des conseils municipaux s'effectuera les 15 et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, il s'agira ici de choisir, non pas une liste, mais directement des candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature.

Quels sont les candidats à Bus-La-Mésière qui participeront aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Guillaume Barbier est candidat. Lors des précédentes municipales de 2014, il avait décroché un siège au conseil municipal. Philippe Blanchard, Ridha Boissiere, Manhattan Cordonnier, Brigitte Crespel, Jean-Michel Dely, Christophe Herin, Alain Mansard, Nicole Poizeaux, Patrick Poizeaux et Marc Van Nes seront aussi dans la course lors des futures élections.
Pour rappel : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant atteint la majorité absolue, dans le cas où un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. S'il y a second tour, les candidats devront remporter la majorité relative pour être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Bus-la-Mésière : quels sont les enjeux des Municipales ?

Qui figurera au futur conseil municipal de Bus-la-Mésière ? Réponse à la fin des élections municipales 2020, les 15 et 22 mars 2020. Pour rappel, diverses conditions doivent être remplies pour prendre part à ce vote. Outre le fait d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, on doit être français ou membre de l'Union européenne et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune du vote.

Retour sur les Municipales 2014

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Celui-ci s'applique pendant les municipales, seulement pour les communes de moins de 1000 habitants. De plus, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi élire des membres de deux listes différentes.
À Bus-la-Mésière, 11 membres du conseil municipal ont été élus dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014. Jean-Marc Lesaulnier et Nicole Poizeaux ont été chargés par les Busiens de les diriger. Ils étaient accompagnés de Didier Oustinuk, Jérémy Crespel, Jean-Marie Crespel, Nicolas Dely mais aussi Jérémy Pyck et Christian Fievez.
Lors des dernières élections, 71 personnes ont donné leur avis, pour 108 inscrits : on comptabilise finalement d'assez nombreux votants. À titre de comparaison, en 2008, la participation aux Municipales a pu atteindre 93,16 % : une forte baisse s'est donc fait ressentir.

Observait-on déjà cette évolution au moment des précédents scrutins ?

Alors que les Présidentielles se tenaient en 2017, on comptait plusieurs élections depuis les dernières Municipales. Au premier tour, les scores à Bus-la-Mésière étaient différents de ceux enregistrés à l'échelle du pays.
Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'est placé derrière ses rivaux au premier tour avec 15,38 % des suffrages. Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), pour leur part, ont obtenu 38,46 % et 25,27 % des voix. Pour le deuxième tour, les électeurs de Bus-la-Mésière ont fait leur choix et voté à 52,27 % pour Marine Le Pen. À noter : le taux de participation était de 88,89 %.
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le résultat des Européennes 2019 est de 38,67 %, tandis que Renaissance (soutenue par La République en Marche) emporte 14,67 % des votes.

Bus-la-Mésière : les informations clefs

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les habitants de Bus-la-Mésière de désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. Généralement, ce vote très local permet de prendre le pouls de la municipalité et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Pour mieux cerner le profil des habitants de Bus-la-Mésière

Bus-la-Mésière est une ville de la Somme abritant 167 habitants. Il faut noter que Saint-Mard, Marché-Allouarde ou Assainvillers sont attachées à Bus-la-Mésière, notamment par le biais de la Communauté de Communes du Grand Roye. Bus-la-Mésière est une ville peu concernée par l'immigration avec 5,39 % d'immigrés au sein de sa population.

Revenus, travail et logement : comment caractériser le niveau de vie à Bus-la-Mésière ?

Les données suivantes présentent le portrait des travailleurs à Bus-la-Mésière. 44,31 %, c'est le taux des actifs à Bus-la-Mésière. Près de 76 Busiens travaillent, parmi lesquels 54,55 % en tant qu'employés et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Les prestations de chômage sont perçues par un peu moins de 20 % des résidents busiens. Une majeure partie de ces bénéficiaires sont des hommes.
Avec un revenu moyen de 17 363 € en 2016, les Busiens ont un niveau de vie moins élevé que la moyenne nationale de 2014 (revenu médian d'environ 20 000 €).
Les chiffres de l'immobilier busien restent assez significatifs, comme vous pouvez le remarquer. Les Busiens et la location : ils s'avèrent 7 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et 6 % d'une maison non HLM de 3 pièces. Les Busiens sont en effet un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 4 pièces face à un peu plus du quart d'une maison de 6 pièces.

Bus-la-Mésière : y vit-on bien ?

Les infrastructures manquent un peu à Bus-la-Mésière pour satisfaire les attentes de ses résidents. On peut dire que de nombreuses familles habitent la commune quand on sait qu'il y a 47 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Outre les infrastructures, notez que le niveau de pollution est parfois estimé grâce à la qualité de l'air ou de l'eau. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).