← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Ancourt

Résumé du premier tour

Les résidents d'Ancourt ont été conviés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Le taux de participation a donc baissé de -31,74 points entre le 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année où il atteignait 51,50 %, par rapport à 83,24 %. Si l'on se rapporte aux données de l'élection précédente, on observe que la participation des habitants de la Seine-Maritime a baissé (72,18 % contre 54,67 % cette année).

Si plus du quart des inscrits et au moins 50 % des votants glissent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

Ancourt : quels sont les résultats du premier tour des élections municipales 2020 ?

À Ancourt (76), la totalité des sièges du conseil - à savoir 15 au total - a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020. Stéphanie Gueguen arrive en première place au premier tour des élections municipales, en réunissant 95,86 % des votes. 94,73 % des électeurs soutiennent Christophe Bloquel, Laurence Fournier et Patrice Lucas. Alain Creton (93,98 %), André Leroux (93,98 %), Stéphane Cuffel (92,48 %), Christophe Louchel (92,48 %), Pascal Desavoye (91,72 %), Gérard Fouré (91,72 %), Josiane Vasseur (91,35 %), Jean-Marie Crèvecoeur (90,60 %), Franck Mangard (86,09 %), Pierre Mouton (85,33 %) et Sylvie Tesson (81,57 %) remportent également leur siège au conseil municipal avec un score élevé.

Certains électeurs de ce village ont voté blanc, à 2,18 %. Par ailleurs, une partie des votes a été jugée invalide (1,09 %).

L'un des conseillers municipaux sera choisi par les autres élus pour occuper la fonction de maire.

Résultats du premier tour - Ancourt

Abstention : 48.5% Participation : 51.5%

Résultats détaillés du tour 1

  • Stéphanie GUEGUEN, 95.86%



    Stéphanie GUEGUEN

    95.86 %

    255 votes

  • Christophe BLOQUEL, 94.73%



    Christophe BLOQUEL

    94.73 %

    252 votes

  • Laurence FOURNIER, 94.73%



    Laurence FOURNIER

    94.73 %

    252 votes

  • Patrice LUCAS, 94.73%



    Patrice LUCAS

    94.73 %

    252 votes

  • Alain CRETON, 93.98%



    Alain CRETON

    93.98 %

    250 votes

  • André LEROUX, 93.98%



    André LEROUX

    93.98 %

    250 votes

  • Stéphane CUFFEL, 92.48%



    Stéphane CUFFEL

    92.48 %

    246 votes

  • Christophe LOUCHEL, 92.48%



    Christophe LOUCHEL

    92.48 %

    246 votes

  • Pascal DESAVOYE, 91.72%



    Pascal DESAVOYE

    91.72 %

    244 votes

  • Gérard FOURÉ, 91.72%



    Gérard FOURÉ

    91.72 %

    244 votes

  • Josiane VASSEUR, 91.35%



    Josiane VASSEUR

    91.35 %

    243 votes

  • Jean-Marie CRÈVECOEUR, 90.6%



    Jean-Marie CRÈVECOEUR

    90.6 %

    241 votes

  • Franck MANGARD, 86.09%



    Franck MANGARD

    86.09 %

    229 votes

  • Pierre MOUTON, 85.33%



    Pierre MOUTON

    85.33 %

    227 votes

  • Sylvie TESSON, 81.57%



    Sylvie TESSON

    81.57 %

    217 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 721 habitants
  • 534 inscrits
  • Votants275 inscrits 51.5%
  • Abstentionnistes259 inscrits 48.5%
  • Votes blancs6 inscrits 2.18%

Article à la une des élections

Jean-Luc Mélenchon : une semaine pour reprendre la main

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Ancourt : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui aboutissent au renouvellement des conseils municipaux. Si votre commune compte moins de 1000 habitants, vous pourrez donc directement désigner vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement acceptée.

Qui, à Ancourt, se présente pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel d'Ancourt, Christophe Louchel, est candidat à sa réélection. La candidature de Christophe Bloquel a été acceptée. À noter qu'en 2014, celui-ci avait décroché un siège au conseil municipal. Alain Creton, Jean-Marie Crèvecoeur, Stéphane Cuffel, Pascal Desavoye, Gérard Fouré, Laurence Fournier, Stéphanie Gueguen, André Leroux, Patrice Lucas, Franck Mangard, Pierre Mouton, Sylvie Tesson et Josiane Vasseur seront aussi dans la course lors des futures élections.

La règle est la suivante : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils atteignent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les votes de plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront remporter une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Ancourt : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ancourt aura un nouveau conseil municipal, à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition requise. D'autres critères sont à remplir pour prendre part au vote : il faut être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune dont il est question.

Retour sur les élections municipales 2014

Les villes de moins de 1000 habitants sont soumises à un scrutin plurinominal avec panachage lors de ces élections municipales. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants d'Ancourt avaient nommé 15 membres du conseil municipal. Jean-Marie Crevecoeur, Mickaël Diesnis, Pascal Desavoye, Christophe Bloquel mais aussi André Leroux et Yann Legrout avaient épaulé Franck Mangard et Christophe Louchel. Ces derniers avaient accepté, de la part des Ancourtais, la mission de gérer la municipalité.
De nombreux votants ont placé un bulletin dans l'urne : 457 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 549 inscrits, ce qui représente une légère hausse du taux de participation depuis 2008 (82,16 % à l'issue des précédentes Municipales).

Les dernières élections ont-elles révélé la même tendance ?

En ce qui concerne les autres types de scrutin depuis les dernières élections municipales, on en comptabilise plusieurs. Les précédentes Présidentielles, quant à elles, se sont tenues en 2017. En étudiant les résultats du premier tour sur la commune d'Ancourt lors des dernières élections présidentielles, en 2017, on note qu'ils étaient différents de ce qui a été enregistré au niveau national.
Il faut noter que Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part ont obtenu de jolis scores au premier tour : 29,89 % et 21,98 %, devant Emmanuel Macron (En marche !) avec 20,22 % des votes à son actif. Les résidents d'Ancourt ont tranché : 54,73 % des voix vers Emmanuel Macron au deuxième tour. Entre 2012 et 2017, on constate une diminution dans la participation du second tour en France (-5,8 points). Comparativement, le cas d'Ancourt est assez différent. Effectivement, la participation au deuxième tour des Présidentielles était de 88,15 % en 2012 contre 83,83 % en 2017 (pour 451 votants).
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le score des Européennes 2019 est de 36,02 %, alors que La République en Marche avec Renaissance emporte 17,08 % des suffrages.

Ancourt : les données clefs

Immigration, santé, scolarisation, chômage... tels sont les chiffres dont l'analyse permet de cerner le cadre d'une municipalité, avant la municipale.

Comment qualifierait-on la population habitant à Ancourt ?

C'est un village de Seine-Maritime où résident 653 individus. Aux côtés de Varengeville-sur-Mer, Hautot-sur-Mer ou Colmesnil-Manneville, Ancourt appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté d'Agglomération de la Région Dieppoise. Les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans), même si 29,18 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Les populations immigrées sont peu représentées à Ancourt, avec 1,83 % des résidents.

Niveau de vie : tout ce qu'il est nécessaire de savoir sur Ancourt

Voici des chiffres sur le marché du travail à Ancourt. Dans la commune, on enregistre surtout des employés et professions intermédiaires (57,88 % des actifs). La ville est habitée par 47,39 % de travailleurs (310 Ancourtais). Si moins de 15 % de la population active est au chômage, une majeure partie sont des hommes.
Au cours de l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à environ 20 000 € sur toute la France. À Ancourt, durant l'année 2016, les ménages ont perçu en moyenne 20 860 € par an.
Le niveau de vie d'une ville se mesure également en fonction du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Environ 4 % des Ancourtais s'avèrent locataires de maisons non HLM de 4 pièces et plus de 3 % louent une maison non HLM de 3 pièces. Qu'achètent les résidents au sein de votre commune ? Les foyers sont environ 20 % à être propriétaires d'une maison de 6 pièces et environ 25 % d'une maison de 4 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Ancourt

Dans la ville d'Ancourt, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Il y a 98 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune d'Ancourt, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, peu de familles y vivent.
La qualité de vie dans une commune est notamment en lien avec pollution ambiante. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.