Résumé de l'élection

Les résidents de La Chapelle-Saint-Fray étaient attendus ce 15 mars 2020 pour les élections municipales. À cause du coronavirus et de ses conséquences, les gens sont priés de sortir le moins possible. Ainsi, la participation plutôt basse (44,51 %) lors de ces élections a pu en être impactée. Le taux de participation enregistré à l'échelle de la Sarthe pour ce scrutin a baissé en comparaison avec le précédent (70,94 % contre 51,54 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas décernée à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils doivent avoir rassemblé les suffrages d'au moins le quart des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Municipales 2020 à La Chapelle-Saint-Fray : qui l'emporte au premier tour ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été alloué dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville de La Chapelle-Saint-Fray (72). Lors du premier tour des élections municipales, Bertrand Masson obtient 97,05 % des voix. Les chiffres nous enseignent qu'Adrien Dugué a le soutien de 94,11 % des votants. Leurs 91,17 % de votes récoltés mettent Bertran Chaudet et Julien Pellier en troisième place dans le classement. Magali Hartmann (90,44 %), Cyril Chatain - Berthomé (89,70 %), Jean-Jacques Cornil (88,97 %), Julien Hervé (88,97 %), Jean-Sébastien Landry (87,50 %), Sonia Moinet (80,88 %) et Bruno Blot (71,32 %) ont été plébiscités par les résidents, comme en atteste leur score élevé.

Au sein de ce hameau, 5,19 % de bulletins blancs et 6,49 % de votes nuls ont été recensés.

Place désormais à l'élection du maire dans les rangs des nouveaux membres du conseil municipal, par ces derniers.

Résultats La Chapelle-Saint-Fray

Abstention : 55.49% Participation : 44.51%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Bertrand MASSON, , 97.05%, 132 votes

    Élu·e



    Bertrand MASSON

    97.05 %

    132 votes

  • 2, Adrien DUGUÉ, , 94.11%, 128 votes

    Élu·e



    Adrien DUGUÉ

    94.11 %

    128 votes

  • 3, Bertran CHAUDET, , 91.17%, 124 votes

    Élu·e



    Bertran CHAUDET

    91.17 %

    124 votes

  • 4, Julien PELLIER, , 91.17%, 124 votes

    Élu·e



    Julien PELLIER

    91.17 %

    124 votes

  • 5, Magali HARTMANN, , 90.44%, 123 votes

    Élu·e



    Magali HARTMANN

    90.44 %

    123 votes

  • 6, Cyril CHATAIN - BERTHOMÉ, , 89.7%, 122 votes

    Élu·e



    Cyril CHATAIN - BERTHOMÉ

    89.7 %

    122 votes

  • 7, Jean-Jacques CORNIL, , 88.97%, 121 votes

    Élu·e



    Jean-Jacques CORNIL

    88.97 %

    121 votes

  • 8, Julien HERVÉ, , 88.97%, 121 votes

    Élu·e



    Julien HERVÉ

    88.97 %

    121 votes

  • 9, Jean-Sébastien LANDRY, , 87.5%, 119 votes

    Élu·e



    Jean-Sébastien LANDRY

    87.5 %

    119 votes

  • 10, Sonia MOINET, , 80.88%, 110 votes

    Élu·e



    Sonia MOINET

    80.88 %

    110 votes

  • 11, Bruno BLOT, , 71.32%, 97 votes

    Élu·e



    Bruno BLOT

    71.32 %

    97 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 437 habitants
  • 346 inscrits
  • Votants154 inscrits 44.51%
  • Abstentionnistes192 inscrits 55.49%
  • Votes blancs8 inscrits 5.19%

Municipales à Paris : la maire sortante PS Anne Hidalgo conclut un accord avec les écologistes

L'accord prévoit de réserver un peu plus de 20 postes de conseillers de Paris aux écologistes, et une éventuelle mairie d'arrondissement.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Chapelle-Saint-Fray : le contexte politique des élections municipales

Grâce aux élections des 15 et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Les communes de moins de 1 000 habitants sont soumises à un mode de scrutin spécifique, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont officialisé leur candidature.

Qui se présente à La Chapelle-Saint-Fray aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats qui suivent. Sonia Moinet, qui dirige actuellement la ville de La Chapelle-Saint-Fray, se représente aux élections. De plus, Bruno Blot a bien déposé sa candidature à la mairie. Les municipales de 2014 où il s'était déjà présenté lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Autres choix possibles pour les électeurs : Cyril Chatain - Berthomé, Bertran Chaudet, Jean-Jacques Cornil, Adrien Dugué, Magali Hartmann, Julien Hervé, Jean-Sébastien Landry, Bertrand Masson et Julien Pellier.

Il est important de rappeler que l'élection d'un candidat à l'issue du premier tour est conditionnée à l'obtention d'une majorité absolue, si au moins un quart des résidents présents sur les listes électorales se soient exprimés en sa faveur. De façon à être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il est nécessaire, en cas de second tour, de remporter une majorité relative.

La Chapelle-Saint-Fray : quels sont les enjeux des Municipales ?

À la suite des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, la ville de La Chapelle-Saint-Fray disposera d'un nouveau conseil municipal. Les ressortissants d'un pays membre de l'UE sont également conviés à cette élection ! Il est nécessaire qu'ils réunissent néanmoins les critères suivants : avoir plus de 18 ans, être inscrit sur les listes électorales françaises, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune correspondante.

Retour sur les Municipales de 2014

Dans le cadre de ces municipales, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres à la fois et désigner des candidats de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit vivre dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
La Chapelle-Saint-Fray : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les habitants avaient élu 11 membres du conseil municipal de la ville. Michel Feuvrier, Bruno Blot, Magali Hartmann, Sonia Moinet mais aussi Jean-Sébastien Landry et Pascale Louveau avaient épaulé Stéphanie Martin et Joffrey Ménagé. Ces derniers avaient accepté, de la part des Capellofrayens, le devoir de diriger la ville.
De nombreux citoyens sont allés voter (264 d'entre eux pour 334 inscrits). En confrontant ce taux de participation à celui des élections municipales de 2008, qui s'est élevé à 77,67 %, on observe une hausse.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Plusieurs votes se sont tenus suite aux élections municipales, mais il n'y a pas eu d'élections présidentielles depuis 2017. Les résultats dans la ville de La Chapelle-Saint-Fray peuvent être examinés au regard d'une tendance globale : leurs scores au premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 sont différents de ceux enregistrés au niveau national.
Les candidats en tête au premier tour étaient François Fillon (Républicains) avec 27,49 % des voix, suivi par Marine Le Pen (Front national) avec 25,77 %, et Jean-Luc Mélenchon, derrière, avec 19,93 %. Au deuxième tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui est sorti majoritaire (52,58 %). Le nombre d'électeurs parmi les habitants de La Chapelle-Saint-Fray atteignait 264 au second tour, soit 77,42 % de participation.
À l'issue des Européennes de 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a rassemblé 30,9 % des suffrages, dépassant donc Renaissance (soutenue par La République en Marche) (16,85 %).

Quelques informations sur La Chapelle-Saint-Fray

Les municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, nous fournissent une idée des chiffres socio-économiques à La Chapelle-Saint-Fray.

Quelles sont les grandes particularités des résidents de La Chapelle-Saint-Fray ?

La Chapelle-Saint-Fray, cette commune de la Sarthe, est peuplée de 441 personnes. On notera qu'aux côtés de ce hameau, Mont-Saint-Jean, Rouessé-Vassé ou Rouez comptent parmi les communes qui entrent dans la composition de la Communauté de Communes de la Champagne Conlinoise et du Pays de Sillé. Les habitants capellofrayens restent peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 27,65 % ont entre 55 et 64 ans. La population issue de l'immigration est peu présente à La Chapelle-Saint-Fray, avec 0,70 % des résidents.

Comment qualifier le niveau de vie dans la commune de La Chapelle-Saint-Fray ?

Un survol des domaines qui suivent aide à mieux cerner l'emploi à La Chapelle-Saint-Fray. Les habitants de la commune sont en majorité des professions intermédiaires et employés. On estime qu'ils constituent 54,76 % des 228 Capellofrayens actifs (les actifs représentent pour leur part 50,35 % de la population). Statistiquement, les femmes sont moins actives dans l'agglomération capellofrayenne. En effet, environ 4 % de l'ensemble des habitants est à la recherche d'un travail et une majeure partie sont des femmes.
Les chiffres montrent qu'en matière de niveau de vie La Chapelle-Saint-Fray est plus élevée que la moyenne nationale. Les revenus moyens des Capellofrayens s'élèvent à 22 811 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait environ 20 000 € en 2014.
Tout comme les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une information essentielle sur les villes et leur attractivité. Au niveau de la location, on constate que les Capellofrayens louent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces. Ils sont 7 % à louer le premier type d'habitation et environ 2 % le second. Les propriétaires d'une maison de 5 pièces correspondent à un peu plus du tiers des habitants, tandis qu'ils sont 34 % à être en possession d'une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à La Chapelle-Saint-Fray ?

Dans cette ville, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On comptabilise 112 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la commune de La Chapelle-Saint-Fray.
La pollution peut être un véritable fléau si elle est récurrente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des éléments instructifs à ce sujet. La vérification microbiologique ​et physico-chimique de l'eau a servi à voir que concernant ces deux plans : la qualité de l'eau s'avère à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau.