← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Trémont

Résumé du premier tour

Le scrutin pour les municipales s'est déroulé le 15 mars 2020 à Trémont, comme dans les autres communes de la région. On note un faible taux de participation dans la ville, en l'occurrence 44,87 %. S'il semble difficile de détailler l'ensemble des raisons derrière un tel chiffre, il est toutefois possible d'effectuer un rapprochement avec l'actuelle pandémie de coronavirus. On remarque que la participation départementale (Orne) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 74,37 % contre 56,95 % cette année.

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas devenir conseiller municipal. Il faut en effet emporter plus de la moitié des votes exprimés et au moins le quart des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à Trémont ?

À Trémont (61), les jeux sont donc faits dès le premier tour pour ces élections municipales 2020 car les 11 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. Avec 97,14 % des voix, Frédéric Desbois et Jean-François Duval se retrouvent en tête du premier tour des élections municipales. 94,28 %, c'est le score effectué par Charlene Radigue lors de ce tour, la propulsant donc en troisième position. De nouveaux membres du conseil municipal ont obtenu un chiffre élevé : Anne-Cécile Besniard (91,42 %), Séverine Larue (91,42 %), Thierry Loison (91,42 %), Mylène Beslin (88,57 %), Pascal Girard (85,71 %), Aurélie Douchy (82,85 %), Osmond Hervé (80 %) et Guillaume Pottier (80 %).

La prochaine étape est l'élection du maire dans les rangs des nouveaux conseillers municipaux, par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Trémont

Abstention : 55.13% Participation : 44.87%

Résultats détaillés du tour 1

  • Frédéric DESBOIS, 97.14%



    Frédéric DESBOIS

    97.14 %

    34 votes

  • Jean-François DUVAL, 97.14%



    Jean-François DUVAL

    97.14 %

    34 votes

  • Charlene RADIGUE, 94.28%



    Charlene RADIGUE

    94.28 %

    33 votes

  • Anne-Cécile BESNIARD, 91.42%



    Anne-Cécile BESNIARD

    91.42 %

    32 votes

  • Séverine LARUE, 91.42%



    Séverine LARUE

    91.42 %

    32 votes

  • Thierry LOISON, 91.42%



    Thierry LOISON

    91.42 %

    32 votes

  • Mylène BESLIN, 88.57%



    Mylène BESLIN

    88.57 %

    31 votes

  • Pascal GIRARD, 85.71%



    Pascal GIRARD

    85.71 %

    30 votes

  • Aurélie DOUCHY, 82.85%



    Aurélie DOUCHY

    82.85 %

    29 votes

  • Osmond HERVÉ, 80%



    Osmond HERVÉ

    80 %

    28 votes

  • Guillaume POTTIER, 80%



    Guillaume POTTIER

    80 %

    28 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 117 habitants
  • 78 inscrits
  • Votants35 inscrits 44.87%
  • Abstentionnistes43 inscrits 55.13%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Trémont : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui aboutissent au renouvellement des conseillers municipaux. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, ce n'est pas le cas pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui donne la possibilité aux citoyens de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont déclarés.

Vous êtes curieux d'apprendre qui est candidat à Trémont pour les élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Guillaume Pottier ne veut pas lâcher sa ville de Trémont et souhaite renouveler son mandat à la mairie. Mylène Beslin, qui s'était d'ores et déjà présentée au moment des municipales 2014 et avait obtenu un siège au conseil municipal, est candidate également. En lice également pour les prochaines élections, Anne-Cécile Besniard, Frédéric Desbois, Aurélie Douchy, Jean-François Duval, Pascal Girard, Osmond Hervé, Séverine Larue, Thierry Loison et Charlene Radigue.

Rappel : les candidats sont élus au premier tour s'ils remportent la majorité absolue, mais à condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes aient voté pour eux. Quant au second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Trémont ?

Qui sera élu au conseil municipal de la commune de Trémont ? Réponse au terme des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Quelles conditions doit-on réunir pour voter à ces élections ? Il faut être majeur, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Retour sur les élections municipales 2014

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux villes de moins de 1000 habitants durant les élections municipales.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Trémont avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Les Trémontois avaient offert à Jean-François Duval et Frédéric Desbois le soin d'administrer leur ville. Thierry Loison, Pascal Girard, Séverine Larue, Mylène Beslin mais aussi Lorette Ledemay et Guillaume Pottier étaient chargés, dans le même temps, de les accompagner.
Une tendance est ressortie à l'issue des élections : assez peu d'électeurs (51 votants pour 75 inscrits) sont allés placer leur bulletin dans l'urne. Cette participation indique une forte baisse en regard des Municipales de 2008 où elle atteignait 76,39 %.

Élections présidentielles et européennes : quels étaient les résultats ?

Depuis les précédentes Municipales, il y a eu plusieurs votes. Dans cet intervalle, les Présidentielles ont été organisées en 2017. Par rapport aux scores à l'échelle du territoire, les votes des résidents de Trémont étaient différents de ceux du reste des citoyens français lors du premier tour des dernières Présidentielles.
Si François Fillon (Les Républicains) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont respectivement emporté 38,1 % et 17,46 % des suffrages au premier tour, Marine Le Pen est derrière dans les votes avec 14,29 %. Les citoyens de Trémont ont enfin choisi de voter pour Emmanuel Macron (72,55 % au deuxième tour). Nous pouvons souligner que la hausse du taux de participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les électeurs de Trémont étaient en effet 74,36 % à voter en 2012 et 78,21 % en 2017.
Comptabilisant 27,27 % des voix, la liste l'Union de la Droite et du Centre s'est démarquée lors des élections européennes de 2019, suivie de Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec un résultat de 25 %.

Quelques informations sur Trémont

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les citoyens de Trémont d'en apprendre plus quant à la situation socio-économique de leur municipalité.

Portrait des résidents de Trémont

Trémont est une commune de l'Orne peuplée par 120 personnes. Aux côtés du Ménil-Guyon, Saint-Germain-le-Vieux ou bien Saint-Quentin-de-Blavou, Trémont fait partie de l'agglomération transfrontalière de la Communauté de Communes de la Vallée de la Haute-Sarthe. Les habitants trémontois restent peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans alors que 15,15 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Trémont, où 2,50 % des habitants émanent de l'immigration.

Qu'en est-il du niveau de vie à Trémont ?

Les données qui suivent montrent le marché de l'emploi à Trémont. 45,83 % des Trémontois exercent un travail (54 individus). Parmi ces derniers, 54,55 % sont des agriculteurs exploitants et cadres et professions intellectuelles supérieures. Les femmes sont plus touchées par le chômage dans l'agglomération trémontoise. En effet, sur 5 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Les ménages trémontois perçoivent des revenus similaires à la moyenne nationale. Le revenu médian à Trémont s'élevait à 18 329 € par an durant l'année 2016. Au cours de l'année 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 € en France.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier est un bon indicateur du niveau de vie des Trémontois. Sur le marché du logement trémontois, les habitations les plus louées sont les maisons non HLM de 5 pièces (moins de 5 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (6 %). L'achat des propriétaires se porte sur une maison de 5 pièces à environ 22 % et sur une maison de 4 pièces à autour de 27 %.

Comment caractériser l'environnement de vie à Trémont ?

Remarque : les équipements trémontois (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Comparées à la population totale, les familles se révèlent nombreuses au sein de la ville (35 enfants âgés de 0 à 15 ans).
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte une information importante sur la qualité de vie sur les lieux. D'un point de vue microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.