← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Belle-Église

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que se sont déroulées les élections municipales à Belle-Église. Lors du 1er tour des élections municipales, les électeurs ont été 61,66 % à se rendre aux urnes, contre 72,81 % en 2014. On observe ainsi une baisse de -11,15 points du taux de participation. La participation enregistrée au niveau de l'Oise pour ce scrutin a baissé en comparaison avec la précédente (72,41 % contre 55,81 % cette année).

Si au moins 25 % des inscrits et plus de 50 % des électeurs déposent un bulletin pour un candidat, celui-ci est élu au conseil municipal.

À Belle-Église, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Les citoyens de Belle-Église (60) apprennent donc maintenant qui seront leurs conseillers municipaux, étant donné que les 15 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Thibault Germain arrive en tête au 1er tour des municipales, en réunissant 60,43 % des votes. 59,71 % des votants ont porté leur vote sur Dominique Margery. Suite à l'élection, on découvre Morgane Français et Sophie Thalmann en troisième place du classement de ce premier tour : elles ont comptabilisé 58,99 % des voix. Pascal Forest (58,27 %), Alain Français (58,27 %), Dominique Riou (58,27 %), Virginie Boudard (57,91 %), Yann Garé (57,91 %), Joanna Dahu (57,55 %), Philippe Granger (57,55 %), Marcia Pereira Monte (57,55 %), Frédérique Fretel (57,19 %), Laurent Segond (57,19 %) et Claire Le Coadou (56,11 %) gagnent également leur siège de membre du conseil municipal, avec un résultat assez élevé.

Notons que, dans ce village, il y a eu 0,35 % de votes blancs et 1,41 % de votes invalides.

Les nouveaux membres du conseil municipal vont désormais devoir élire l'un d'eux maire.

Résultats du premier tour - Belle-Église

Abstention : 38.34% Participation : 61.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Thibault GERMAIN, 60.43%



    Thibault GERMAIN

    60.43 %

    168 votes

  • Dominique MARGERY, 59.71%



    Dominique MARGERY

    59.71 %

    166 votes

  • Morgane FRANÇAIS, 58.99%



    Morgane FRANÇAIS

    58.99 %

    164 votes

  • Sophie THALMANN, 58.99%



    Sophie THALMANN

    58.99 %

    164 votes

  • Pascal FOREST, 58.27%



    Pascal FOREST

    58.27 %

    162 votes

  • Alain FRANÇAIS, 58.27%



    Alain FRANÇAIS

    58.27 %

    162 votes

  • Dominique RIOU, 58.27%



    Dominique RIOU

    58.27 %

    162 votes

  • Virginie BOUDARD, 57.91%



    Virginie BOUDARD

    57.91 %

    161 votes

  • Yann GARÉ, 57.91%



    Yann GARÉ

    57.91 %

    161 votes

  • Joanna DAHU, 57.55%



    Joanna DAHU

    57.55 %

    160 votes

  • Philippe GRANGER, 57.55%



    Philippe GRANGER

    57.55 %

    160 votes

  • Marcia PEREIRA MONTE, 57.55%



    Marcia PEREIRA MONTE

    57.55 %

    160 votes

  • Frédérique FRETEL, 57.19%



    Frédérique FRETEL

    57.19 %

    159 votes

  • Laurent SEGOND, 57.19%



    Laurent SEGOND

    57.19 %

    159 votes

  • Claire LE COADOU, 56.11%



    Claire LE COADOU

    56.11 %

    156 votes

  • Véronique LAGABRIELLE DEPUILLE, 42.08%



    Véronique LAGABRIELLE DEPUILLE

    42.08 %

    117 votes

  • Arezou FOUGERAS, 41.72%



    Arezou FOUGERAS

    41.72 %

    116 votes

  • Pablo MAGNIN, 41.72%



    Pablo MAGNIN

    41.72 %

    116 votes

  • Philippe BALLEUX, 41.36%



    Philippe BALLEUX

    41.36 %

    115 votes

  • Eric JACQUET, 41.36%



    Eric JACQUET

    41.36 %

    115 votes

  • Anne-Sophie SEEMULLER, 41%



    Anne-Sophie SEEMULLER

    41 %

    114 votes

  • Julien BLANCO, 40.64%



    Julien BLANCO

    40.64 %

    113 votes

  • Victoire DE KONINCK, 40.64%



    Victoire DE KONINCK

    40.64 %

    113 votes

  • Pierre MORICHON, 39.92%



    Pierre MORICHON

    39.92 %

    111 votes

  • Alain PERREIN, 39.92%



    Alain PERREIN

    39.92 %

    111 votes

  • Marie-Laure JACQUET, 0%, 0 votes



    Marie-Laure JACQUET

  • Catherine MONGLAT, 0%, 0 votes



    Catherine MONGLAT

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 592 habitants
  • 459 inscrits
  • Votants283 inscrits 61.66%
  • Abstentionnistes176 inscrits 38.34%
  • Votes blancs1 inscrits 0.35%

Article à la une des élections

VIDEO. États-Unis : L'histoire de Charles Curtis, le premier vice-président métis

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Belle-Église : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui aboutissent au renouvellement des conseillers municipaux. Dans les communes qui comptabilisent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Gros plan sur les candidats aux Municipales 2020 à Belle-Eglise

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Philippe Balleux sera dans la course pour les élections. Julien Blanco, Virginie Boudard, Joanna Dahu, Victoire De Koninck, Pascal Forest, Arezou Fougeras, Alain Français, Morgane Français, Frédérique Fretel, Yann Garé, Thibault Germain, Philippe Granger, Eric Jacquet, Marie-Laure Jacquet, Véronique Lagabrielle Depuille, Claire Le Coadou, Pablo Magnin, Dominique Margery, Catherine Monglat, Pierre Morichon, Marcia Pereira Monte, Alain Perrein, Dominique Riou, Anne-Sophie Seemuller, Laurent Segond et Sophie Thalmann ont également déclaré leur candidature.

Concernant le premier tour, il est important de rappeler que les candidats peuvent être élus s'ils remportent une majorité absolue, à condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes se soient exprimés en leur faveur. Quant au second tour, s'il a lieu, les candidats doivent atteindre une majorité relative afin d'être élus et ainsi prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Belle-Église : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal de la ville de Belle-Église sera élu, les 15 et 22 mars 2020. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition nécessaire. Plusieurs autres critères sont à remplir pour prendre part au vote : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la municipalité dont il est question.

Retour sur les Municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes. Ce type de scrutin concerne les villes de moins de 1000 habitants lors des élections municipales.
Les électeurs de Belle-Église ont fini par choisir 15 membres du conseil municipal le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les candidats Virginie Boudard, Alain Français et Stéphane Boufflet avaient été choisis par les habitants de la commune pour les diriger. À leurs côtés, on pouvait voir Robert Vanderstappen, Catherine Le Meur, Delphine Dupan, Philippe Vincenti mais aussi Patrick Laviron et Isabelle Duplouich.
Une tendance est ressortie lors des élections : d'assez nombreux citoyens (316 participants pour 434 inscrits) sont partis placer leur bulletin dans l'urne. Ce taux de participation indique une forte baisse par rapport aux élections municipales de 2008 où il atteignait 81,97 %.

La tendance a-t-elle subsisté d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs élections se sont tenues dans l'intervalle entre les dernières élections municipales et cette année. Les élections présidentielles, en particulier, se sont déroulées en 2017. Retour en 2017 à Belle-Église : les habitants ont voté au premier tour des élections présidentielles et les scores se sont avérés différents de ce que l'on a pu observer dans l'ensemble du pays.
À noter que Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont obtenu de jolis résultats au premier tour : 31,42 % et 20,77 %, devant François Fillon (Les Républicains) avec 18,03 % des voix récoltées. Le deuxième tour a donné lieu à un choix majoritaire des résidents de Belle-Église pour Emmanuel Macron, qui a récolté 53,51 % des votes. Au second tour, il y a eu 348 votants, ce qui correspond à 80 % des habitants de Belle-Église. En 2012, ils étaient 84,25 % à se déplacer, soit une évolution différente de celle observée dans le pays (-5,8 points).
La République en Marche avec Renaissance aura emporté 18,83 % des suffrages à l'issue des élections européennes de 2019, contre 29,6 % pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Belle-Église

Avant de se rendre aux urnes lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Belle-Église de se pencher sur les enjeux socio-économiques de leur commune.

Quelques données sur le profil des résidents de Belle-Église

Belle-Église est une commune de l'Oise peuplée par 609 personnes. La Communauté de Communes Thelloise rassemble Belle-Église avec diverses municipalités avoisinantes, comme Cauvigny, Villers-Saint-Sépulcre ou également Lachapelle-Saint-Pierre. Les habitants de la commune sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,98 % ont entre 55 et 64 ans). 7,03 %, c'est la part d'immigrés habitant à Belle-Église. Un chiffre assez significatif.

Comment qualifier le niveau de vie au sein de la ville de Belle-Église ?

Taux de chômage et autres chiffres clés : le marché de l'emploi ressemble à ce qui suit à Belle-Église. 50,49 % des habitants de la commune exercent un emploi (309 individus). Parmi ces derniers, 59,65 % sont des cadres et professions intellectuelles supérieures et professions intermédiaires. Le taux de chômage s'élève à environ 10 % dans l'agglomération. D'ailleurs, plus de la moitié des chômeurs est composée d'hommes.
En 2016, le revenu médian des habitants de la commune se révélait plus élevé que la moyenne nationale de 2014, avec 24 439 € par an à Belle-Église, contre 20 000 € par an en France en 2014.
On a tendance à croire qu'une ville est riche lorsque ses résidents sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Belle-Église ? Question location, on répertorie 5 % d'appartements HLM de 2 pièces et environ 3 % d'appartements HLM de 3 pièces qui sont occupés par des locataires. Votre commune enregistre un taux de propriétaires d'un peu plus du quart pour les maisons de 6 pièces contre plus de 25 % possédant des maisons de 5 pièces.

Que dire de la qualité de vie à Belle-Église ?

Belle-Église est une commune où les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Il y a 118 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de Belle-Église, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent. Ces jeunes citoyens disposent de 1 établissement scolaire.
Un environnement de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. À noter : la qualité de l'eau est à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut noter qu'elle répond aux normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.