← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Marre

Résumé du premier tour

Les habitants de Marre étaient appelés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 71,07 % des électeurs ont voté lors du premier tour des élections municipales. En 2014 ils étaient 76,92 %, ce qui correspond à une baisse de -5,85 points. Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département de la Meuse quand on le rapporte à la participation de l'élection précédente : 79,37 % contre 69,32 % cette année.

Afin qu'un candidat soit à même d'accéder à un siège au conseil municipal, il doit obtenir plus de 50 % des votes et au moins 25 % des suffrages des inscrits.

Quels candidats sont en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Marre ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Marre (55). L'ensemble de ces sièges a déjà été attribué dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. Au 1er tour des élections municipales, ce sont Monique Brenner et Jean Vernel qui arrivent en première position avec 96,47 % des voix. Le résultat de Laetitia Antoine et Stéphane Pignard (92,94 %) les amène à à la troisième place. Didier Gless (90,58 %), Gilles Valroff (90,58 %), Jérôme Grosse (89,41 %), Pauline Cabartier (87,05 %), Guy Thomas (85,88 %), Romuald Oudin (81,17 %) et Nicolas Hergott (62,35 %) remportent également leur place de conseiller municipal, grâce à un score élevé.

Le nouveau maire se trouvant dans les rangs des membres du conseil municipal, c'est désormais à ces derniers de le désigner.

Résultats du premier tour - Marre

Abstention : 28.93% Participation : 71.07%

Résultats détaillés du tour 1

  • Monique BRENNER, 96.47%



    Monique BRENNER

    96.47 %

    82 votes

  • Jean VERNEL, 96.47%



    Jean VERNEL

    96.47 %

    82 votes

  • Laetitia ANTOINE, 92.94%



    Laetitia ANTOINE

    92.94 %

    79 votes

  • Stéphane PIGNARD, 92.94%



    Stéphane PIGNARD

    92.94 %

    79 votes

  • Didier GLESS, 90.58%



    Didier GLESS

    90.58 %

    77 votes

  • Gilles VALROFF, 90.58%



    Gilles VALROFF

    90.58 %

    77 votes

  • Jérôme GROSSE, 89.41%



    Jérôme GROSSE

    89.41 %

    76 votes

  • Pauline CABARTIER, 87.05%



    Pauline CABARTIER

    87.05 %

    74 votes

  • Guy THOMAS, 85.88%



    Guy THOMAS

    85.88 %

    73 votes

  • Romuald OUDIN, 81.17%



    Romuald OUDIN

    81.17 %

    69 votes

  • Nicolas HERGOTT, 62.35%



    Nicolas HERGOTT

    62.35 %

    53 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 160 habitants
  • 121 inscrits
  • Votants86 inscrits 71.07%
  • Abstentionnistes35 inscrits 28.93%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Covid-19 : Jean-Luc Mélenchon tient un meeting en réalité virtuelle samedi soir

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Marre : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement du conseil municipal dans les communes françaises va avoir lieu lors des 15 mars et 22 mars 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants choisissent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes sélectionnent en effet leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Voici les candidats attendus à Marre pour les élections municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Jean Vernel, maire actuel de Marre, décide d'être candidat à sa réélection. Laetitia Antoine sera également candidate. Les candidatures de Monique Brenner, Pauline Cabartier, Didier Gless, Jérôme Grosse, Nicolas Hergott, Romuald Oudin, Stéphane Pignard, Guy Thomas et Gilles Valroff viennent se rajouter à celles précédemment nommées.

Pour information : pour être élus dès le premier tour, les candidats auront l'obligation d'obtenir une majorité absolue, à la condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront atteindre une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Marre ?

Les citoyens de Marre se rendront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui habitent ou paient leurs impôts dans la municipalité en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

Retour sur 2014, année des précédentes Municipales

Le scrutin plurinominal avec panachage est un type de scrutin légèrement complexe. Ce dernier s'applique lors des municipales, seulement pour les communes de moins de 1000 habitants. En outre, les électeurs sont libres de voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi élire des candidats de deux listes différentes.
Les sièges du conseil municipal de Marre avaient été remportés le 23 mars 2014. En effet, dès le soir du premier tour, les résidents en choisissaient 11 membres. C'étaient Céline Brugnon-Scolari, Jérome Grosse et Gilles Valroff qui avaient été choisis par les habitants de la commune pour les diriger. François Schmitt, Romuald Oudin, Jean Vernel, Alain Lamorlette mais aussi Valéry Gless et Nicolas Hergott les ont accompagnés.
Aux dernières élections, 110 personnes ont donné leur avis, pour 143 inscrits : on recense finalement d'assez nombreux votants. À titre de comparaison, en 2008, la participation aux Municipales a pu afficher 87,05 % : une forte baisse s'est donc fait ressentir.

Les derniers scrutins ont-ils révélé la même tendance ?

Les électeurs sont revenus aux urnes plusieurs fois depuis les dernières Municipales. Ainsi, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Sur la ville de Marre, l'examen comparatif des scores obtenus au premier tour des Présidentielles de 2017 indique que ceux-ci s'avéraient différents du reste de la France.
Si François Fillon (Les Républicains) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont respectivement obtenu 32,35 % et 26,47 % des votes au premier tour, Marine Le Pen est derrière dans les suffrages avec 25,49 %. Il y aura eu une majorité des habitants de Marre pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (61,29 %). Le nombre de votants parmi les résidents de Marre s'élevait à 103 au second tour, soit 85,12 % de participation.
Comptabilisant 38,67 % des voix, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est détachée aux Européennes de 2019, suivie de Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec un résultat de 22,67 %.

Quelques informations sur Marre

Les élections municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les habitants de Marre de désigner leurs nouveaux membres du conseil municipal. En général, ce scrutin très local sert à prendre le pouls de la municipalité et repérer les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des données socio-économiques.

Portrait des résidents de Marre

Marre est une ville de la Meuse. Elle comptabilise 161 résidents. La Communauté d'Agglomération du Grand Verdun réunit Marre avec plusieurs autres communes, comme Thierville-sur-Meuse, Champneuville ou Verdun. On croise dans la ville de Marre une population peu âgée. Si les habitants répertorient 20,56 % de personnes entre 55 et 64 ans, la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Les résidents immigrés correspondent à 0,62 % de la population de Marre. Un pourcentage peu élevé.

Emploi, logement, revenus... Comment vit-on à Marre ?

Les informations qui suivent permettent de connaître les taux du chômage à Marre. Si près de 88 habitants de la commune travaillent (54,94 % des habitants), 47,06 % de la population en activité occupe le statut de professions intermédiaires et agriculteurs exploitants. Si 7 % de la population en âge de travailler est en demande d'emploi, une majeure partie sont des hommes.
Le revenu moyen en France était de plus de 20 000 € en 2014. À Marre, en 2016, les résidents ont déclaré un revenu médian de 20 006 €.
Le niveau de vie d'une commune se mesure également en fonction du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Tendances au niveau de la location : les maisons non HLM de 5 pièces constituent environ 10 % du marché et on compte plus de 3 % de locataires de maison non HLM de 3 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on note qu'ils sont autour de 20 % à acheter une maison de 5 pièces et 35 % pour une maison de 6 pièces.

Comment caractériser l'environnement de vie à Marre ?

Remarque : les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 33.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne une indication importante concernant la qualité de vie sur les lieux. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).