← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Néons-sur-Creuse

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les résidents de Néons-sur-Creuse étaient appelés aux urnes dans le cadre des élections municipales. Les citoyens ont été 66,90 % à s'exprimer lors du 1er tour des élections municipales. En 2014, ils étaient 69,77 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -2,87 points). À l'échelle du département de l'Indre, le taux de participation à ce scrutin a baissé cette année (62,79 %), en comparaison avec le précédent (76,64 %).

Quand un candidat emporte plus de 25 % des votes des inscrits et au moins la moitié des voix exprimées, il accède à sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant au premier tour à Néons-sur-Creuse ?

Les citoyens de Néons-sur-Creuse (36) savent donc maintenant qui seront leurs membres du conseil municipal, puisque les 11 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. Guillaume Gommier obtient 96,21 % des suffrages au 1er tour des élections municipales. Michel Mauduit a récolté les votes de 95,13 % des habitants. François Neuvy, Jean Secheresse et Franck Trabach ont obtenu 94,05 % des voix à l'issue du premier tour, se plaçant donc troisièmes. Anthony Perry (93,51 %), Guy Chaigneau (92,97 %), Raymonde Gardien (92,97 %), Stéphane Poteloin (92,43 %), Daniel Champigny (89,72 %) et Nadine Canet (89,18 %), qui ont réalisé un résultat élevé à l'issue de ce tour, se sont assuré une place au conseil.

Alors que 2,11 % des bulletins de vote glissés dans les urnes de ce hameau étaient invalides, 0,53 % des votes étaient des bulletins blancs.

Après avoir été élus, les conseillers municipaux sont conviés à désigner – dans leurs rangs – le nouveau maire.

Résultats du premier tour - Néons-sur-Creuse

Abstention : 33.1% Participation : 66.9%

Résultats détaillés du tour 1

  • Guillaume GOMMIER, 96.21%



    Guillaume GOMMIER

    96.21 %

    178 votes

  • Michel MAUDUIT, 95.13%



    Michel MAUDUIT

    95.13 %

    176 votes

  • François NEUVY, 94.05%



    François NEUVY

    94.05 %

    174 votes

  • Jean SECHERESSE, 94.05%



    Jean SECHERESSE

    94.05 %

    174 votes

  • Franck TRABACH, 94.05%



    Franck TRABACH

    94.05 %

    174 votes

  • Anthony PERRY, 93.51%



    Anthony PERRY

    93.51 %

    173 votes

  • Guy CHAIGNEAU, 92.97%



    Guy CHAIGNEAU

    92.97 %

    172 votes

  • Raymonde GARDIEN, 92.97%



    Raymonde GARDIEN

    92.97 %

    172 votes

  • Stéphane POTELOIN, 92.43%



    Stéphane POTELOIN

    92.43 %

    171 votes

  • Daniel CHAMPIGNY, 89.72%



    Daniel CHAMPIGNY

    89.72 %

    166 votes

  • Nadine CANET, 89.18%



    Nadine CANET

    89.18 %

    165 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 401 habitants
  • 284 inscrits
  • Votants190 inscrits 66.9%
  • Abstentionnistes94 inscrits 33.1%
  • Votes blancs1 inscrits 0.53%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Néons-sur-Creuse : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Dans les communes qui recensent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement enregistré leur candidature.

Les élections municipales 2020 : tour d'horizon des candidats à Néons-Sur-Creuse

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Le maire actuel Daniel Champigny propose sa candidature à sa réélection. La candidature de Nadine Canet a été acceptée. Guy Chaigneau, Raymonde Gardien, Guillaume Gommier, Michel Mauduit, François Neuvy, Anthony Perry, Stéphane Poteloin, Jean Secheresse et Franck Trabach sont également candidats à la mairie.

Rappelons la règle : si plus d'un quart des habitants présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront atteindre une majorité relative de façon à pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Néons-sur-Creuse : quels sont les enjeux des Municipales ?

Néons-sur-Creuse disposera d'un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Les ressortissants d'un pays membre de l'UE sont aussi invités à ce suffrage ! Il est nécessaire qu'ils remplissent néanmoins les conditions suivantes : être majeur, être inscrit sur les listes électorales françaises, et payer ses impôts ou résider dans la ville correspondante.

Zoom sur les précédentes Municipales (2014)

Comment se passent les municipales pour les communes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes.
Les électeurs de Néons-sur-Creuse ont désigné 11 membres du conseil municipal à l'issue du vote qui a eu lieu le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Pour les administrer, les Néonnais avaient fait confiance à Louis Gillier et Franck Trabach. Raymonde Gardien, Daniel Champigny, Patricia Tranchant, Stéphane Poteloin mais aussi Michel Mauduit et Nadège Blancheton étaient chargés de les accompagner.
Remarque : seuls 210 citoyens ont fait le choix d'aller voter, parmi les 301 personnes présentes sur la liste électorale. De fait, assez peu d'électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celui des Municipales de 2008 (80,06 %), ce taux de participation sous-entend une forte baisse.

Cette tendance s'est-elle diffusée d'une élection à une autre ?

Plusieurs scrutins se sont tenus depuis les dernières Municipales. Les élections présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. En analysant les résultats de Néons-sur-Creuse en 2017 pour le premier tour des Présidentielles, on remarque qu'ils sont différents de ce qui a été déclaré au niveau national.
Les élections du premier tour ont départagé Marine Le Pen (Front national), qui a eu 23,24 % des votes, François Fillon (Les Républicains), avec un score de 21,16 % et, derrière, Emmanuel Macron (En marche !) avec 20,75 % au suffrage. Au second tour, les résidents de Néons-sur-Creuse ont fait leur choix et voté à 57,44 % pour Emmanuel Macron. À Néons-sur-Creuse, 75,99 % des citoyens avaient fait le déplacement pour ces dernières élections (231 votants), contre 87,21 % en 2012.
Parmi les listes favorisées aux élections européennes 2019, on peut citer Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (25,97 %) et Europe Écologie (16,88 %).

Néons-sur-Creuse : les informations clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes villes sont appelés à choisir leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués à l'aide des données socio-économiques de la municipalité : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Quoi savoir sur les résidents vivant à Néons-sur-Creuse ?

381 personnes vivent à Néons-sur-Creuse. C'est un petit village de l'Indre. À la création de la Communauté de Communes Brenne - Val de Creuse, le hameau a été rattaché, par exemple, à Sauzelles, Rivarennes ou Nuret-le-Ferron. Si 27,83 % des Néonnais ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Peu élevée, la part d'immigration représente 1,36 % des individus habitant à Néons-sur-Creuse.

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Néons-sur-Creuse

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Néons-sur-Creuse, les données qui suivent sont primordiales. Les ouvriers et employés constituent 57,14 % des actifs néonnais. Les 183 résidents actifs forment 46,87 % de la population de la commune. Si environ 10 % de la population active reste en demande d'emploi, plus de la moitié sont des hommes.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Néonnais est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait environ 20 000 €. À Néons-sur-Creuse, il était de 19 130 € par an en 2016.
Pour compléter cette étude du niveau de vie néonnais, il est intéressant d'examiner les chiffres du marché immobilier. Les locations sont de 6 % pour les maisons non HLM de 4 pièces et de plus de 4 % pour les maisons non HLM de 5 pièces sur le marché néonnais. Les propriétaires de maisons de 5 pièces sont environ 22 % lorsque les propriétaires de maisons de 6 pièces représentent, pour leur part, 20 % des habitants.

Que dire de la qualité de vie à Néons-sur-Creuse ?

À noter : les équipements néonnais (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Il y a 68 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Néons-sur-Creuse, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Outre les aménagements de la ville, il est important d'apprendre si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution ambiante. À noter : la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut noter qu'elle remplit les normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.