Résumé de l'élection

Les élections municipales ont mobilisé les électeurs de Colomiers le 15 mars 2020. Les élections n'ont pas vraiment mobilisé les habitants. Preuve en est, la commune affiche un taux de participation de 42,70 %, un chiffre peu élevé qui pourrait partiellement s'expliquer par la pandémie de coronavirus qui sévit dans tout le pays. Dans le département de la Haute-Garonne, la participation des citoyens au scrutin a baissé par rapport à l'élection précédente : 75,85 % contre 61,57 % cette année.

Les listes ayant emporté au moins 10 % des votes sont les seules à se maintenir au second tour. La liste qui obtiendra la majorité relative gagnera 50 % des places disponibles, et les autres sièges seront répartis de façon proportionnelle entre l'ensemble des listes ayant reçu plus de 5 % des suffrages.

À Colomiers, qui est en tête au premier tour des élections municipales 2020 ?

C'est Karine Traval-Michelet qui arrive en première place lors du premier tour des municipales avec 42,09 % des voix. Une réussite pour la liste de la Gauche. Patrick Jimena (VIVRE MIEUX ENSEMBLE à COLOMIERS) a récolté les votes de 27,33 % des résidents. Enfin, Damien Laborde, à la tête d'une liste du Centre, a obtenu 22,52 % des votes et se retrouvera en ballotage au second tour avec celles de Karine Traval-Michelet ainsi que Patrick Jimena.

Qu'en est-il des chiffres réalisés par le reste des listes ? Dans cette municipalité, ils se révèlent beaucoup plus modestes. Au nombre de ces listes, on retrouve celles d'Eric Kaczmarek (Centre, 5,90 %) et Michèle Puel (Extrême gauche, 2,13 %).

Notons que, dans cette ville, il y a eu 1,16 % de bulletins blancs et 1,63 % de votes invalides.

Dans le cadre de l'annonce des différentes précautions de confinement devant endiguer l'épidémie de coronavirus en France, le deuxième tour des élections municipales 2020, qui devait se dérouler à Colomiers, a officiellement été repoussé par le Président de la République.

Résultats Colomiers

Abstention : 57.3% Participation : 42.7%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Karine Traval-michelet, Divers gauche, , 42.09%, 3847 votes

    Ballotage

    Karine Traval-michelet
    Divers gauche
    ESPRIT COLOMIERS

    42.09 %

    3847 votes

  • 2, Patrick Jimena, Divers gauche, , 27.33%, 2498 votes

    Ballotage

    Patrick Jimena
    Divers gauche
    VIVRE MIEUX ENSEMBLE à COLOMIERS

    27.33 %

    2498 votes

  • 3, Damien Laborde, Divers centre, , 22.52%, 2058 votes

    Ballotage

    Damien Laborde
    Divers centre
    OSONS UNE AUTRE HISTOIRE

    22.52 %

    2058 votes

  • 4, Eric Kaczmarek, Divers centre, , 5.9%, 540 votes

    Eric Kaczmarek
    Divers centre
    RECONCILIONS COLOMIERS

    5.9 %

    540 votes

  • 5, Michèle Puel, Extrême gauche, , 2.13%, 195 votes

    Michèle Puel
    Extrême gauche
    LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP DES TRAVAILLEURS

    2.13 %

    195 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 35784 habitants
  • 22016 inscrits
  • Votants9400 inscrits 42.7%
  • Abstentionnistes12616 inscrits 57.3%
  • Votes blancs109 inscrits 1.16%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 0/39

Second tour des municipales : coups de fils aux électeurs, rencontres dans les parcs ou sur les réseaux, comment les candidats s'adaptent pour faire campagne

Obligés de s'accomoder des règles sanitaires, les candidats et leurs équipes doivent trouver de nouveaux moyens d'approcher les électeurs avant le second tour, prévu le 28 juin. 

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Colomiers : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 et 22 mars 2020 sont organisées pour renouveler les conseillers municipaux des communes françaises. Qui sont les candidats de la ville de Colomiers ? Afin de le découvrir, rendez-vous ici.

Quels sont les candidats à Colomiers qui prendront part aux Municipales 2020 ?

Pour être formellement reconnus comme candidat aux Municipales 2020, les prétendants à la mairie de Colomiers ont dû procéder au dépôt de leur candidature, dont la date limite avait été arrêtée au 27 février. Voici ceux qui ont été retenus. Candidate à sa réélection, Karine Traval-Michelet est la maire actuelle de Colomiers. Elle mène la liste ESPRIT COLOMIERS et est rattachée à la Gauche. De la même façon, Patrick Jimena a validé sa candidature et représente la Gauche. Il est la tête de liste de VIVRE MIEUX ENSEMBLE à COLOMIERS et avait décroché un siège au conseil municipal après les élections municipales 2014. Les candidatures d'Eric Kaczmarek et Damien Laborde du Centre, têtes de liste de "RECONCILIONS COLOMIERS" et "OSONS UNE AUTRE HISTOIRE" et Michèle Puel de l'Extrême gauche, tête de liste de "LUTTE OUVRIERE - FAIRE ENTENDRE LE CAMP Des TRAVAILLEURS" viennent s'ajouter à celles précédemment évoquées.

Colomiers : quels sont les enjeux des Municipales ?

La municipalité de Colomiers et ses résidents disposeront d'un nouveau conseil municipal, à la suite des élections municipales 2020, prévues les 15 et 22 mars 2020. Les électeurs français ou membres de l'UE, qui sont majeurs, qui apparaissent sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la commune sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour cette élection.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Bilan des précédentes élections municipales

C'est par un scrutin proportionnel de liste que les membres du conseil municipal ont été élus, les 23 et 30 mars 2014, par les électeurs de Colomiers.
Les candidats de gauche l'avaient emporté à Colomiers, contrairement à la majeure partie des villes françaises. Le second tour avait effectivement été un succès pour la liste GÉNÉRATIONS COLOMIERS, de l'Union de la Gauche. Avec un résultat de 40,62 %, elle avait remporté 28 sièges sur les 39 disponibles. Qui avait terminé deuxième de ce scrutin ? C'est la liste VIVRE MIEUX A COLOMIERS avec 7 sièges, nuançant la tendance actuelle.
La participation généralement assez élevée aux élections municipales était à 62,8 % pour l'élection la plus récente.

La même tendance s'est-elle distinguée au cours des précédents scrutins ?

Les scores des précédentes Présidentielles (2017) montrent un paysage politique inverse. Les chiffres du premier tour ont dressé une disparité : Emmanuel Macron (En marche !) de même que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) ont emporté les scores les plus élevés avec 28,43 % et 25,17 % des suffrages, devant Marine Le Pen (Front national) qui n'a obtenu que 16,75 %. Peu d'hésitation pour les habitants de Colomiers au deuxième tour, étant donné qu'ils ont été 73,6 % à choisir Emmanuel Macron. Lors du second tour des élections présidentielles de 2012, le taux de participation à Colomiers était de 81,83 %, et il atteignait 78,05 % en 2017 avec 18 536 électeurs. On observe donc une baisse différente de la variation constatée à l'échelle nationale (-5,8 points).
Renaissance (soutenue par La République en Marche) d'un côté, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) de l'autre avaient respectivement obtenu 22,96 % et 17,5 % des voix aux élections européennes 2019.
Une évolution que l'on retrouvera peut-être à l'issue des élections municipales 2020.

Quelques informations sur Colomiers

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un œil sur les données socio-économiques de la commune.

Quelques informations concernant le profil des habitants de Colomiers

Cette commune de Haute-Garonne compte 38 951 habitants. Colomiers fait partie de Toulouse Métropole, une organisation transfrontalière. Elle permet de la joindre à des villes comme Beauzelle, Castelginest ou Saint-Alban. Les Columérins sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 18,34 % ont entre 15 et 24 ans). Les immigrés sont très représentés parmi la population habitant dans la ville de Colomiers (13,31 % des résidents).

Tous les renseignements sur le niveau de vie sur la ville de Colomiers

Les chiffres qui suivent donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des activités professionnelles des habitants de Colomiers. Les professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Colomiers (52,70 % des actifs). La population active est constituée de 19 783 individus, soit 51,56 % des Columérins. Au sein de l'agglomération columérine, les chômeurs représentent 13 % de la population – dont une majeure partie sont des femmes.
En 2014, le revenu fiscal médian s'élève à 20 000 € en France. Il était de 22 115 € à Colomiers en 2016. Les revenus des Columérins sont plus élevés que la moyenne nationale. 14 %, c'est la proportion des résidents qui vivent dans une condition précaire. Le taux de pauvreté inclut spécialement les personnes de plus de 75 ans, dont les plus pauvres déclarent 11 020 € de revenus moyens par an – en comparaison, les plus aisés perçoivent environ 38 495 €.
On a tendance à croire qu'une ville est riche lorsque ses résidents sont, majoritairement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Colomiers ? Presque 10 % des locataires columérins résident dans un appartement HLM de 3 pièces et 7 % dans un appartement non HLM de 2 pièces. La part des propriétaires d'une maison de 5 pièces et celle d'une maison de 4 pièces sont respectivement de 12 % et presque 15 %.

Colomiers et qualité de vie vont-ils de pair ?

Pour estimer la qualité de vie dans une commune, on peut étudier le nombre d'installations comparé à la densité de population. Ainsi, à Colomiers, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire ne manquent pas. 12, c'est le total d'urgences, maternités ou pharmacies intra-muros. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles habitent à Colomiers, car on répertorie actuellement 7 716 enfants, âgés de 0 à 15 ans. On comptabilise 27 établissements scolaires et 12 crèches. Les gares de Colomiers et Colomiers Lycée International : ce sont plus de 400 000 usagers qui empruntent leurs quais chaque année.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. La qualité de l'air : votre agglomération affiche un indice de qualité de l'air de 3,93 en moyenne cette année d'après l'indice Atmo. Il est déterminé en fonction des niveaux de pollution : l'ozone, les poussières, le dioxyde d'azote et le dioxyde de soufre. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.