← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Le Bonhomme

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales au Bonhomme. 65,50 % des citoyens ont voté au premier tour des municipales. En 2014 ils étaient 81,75 %, ce qui équivaut à une baisse de -16,25 points. La participation dans le département du Haut-Rhin a baissé par rapport à la dernière élection : 69,28 % contre 47,17 % cette année.

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de 50 % des voix exprimées et le quart des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 au Bonhomme : qui l'emporte lors du 1er tour ?

La totalité des sièges du conseil municipal (15) a été allouée dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville du Bonhomme (68). Pascal Maurer atteint 70,54 % au premier tour des élections municipales. 70,28 % des électeurs appuient Corinne Schlupp. Pascal Baradel arrive en troisième place, fort de 70,02 % des votes. Le chiffre assez élevé atteint par Mélissa Calonego (68,99 %), Jean-Marc Minoux (68,99 %), Audrey Didierjean (68,21 %), Frédéric Perrin (67,95 %), Julien Roman (67,70 %), Sylvie Fischer Rubiella (65,63 %), Marion Claudepierre (64,85 %), Florent Petitdemange (64,59 %), Gabrielle Masson (64,08 %), Jean-Noël Bianchi (63,30 %), Martial Miclo (63,30 %) et Christine Moro (62,27 %) témoigne de leur popularité.

Les bulletins de vote de ce village ont été comptabilisés : il y a eu 0,49 % de votes blancs et 5,12 % de bulletins non valides.

Ce sont les conseillers municipaux eux-mêmes qui vont maintenant désigner dans leurs rangs le prochain maire.

Résultats du premier tour - Le Bonhomme

Abstention : 34.5% Participation : 65.5%

Résultats détaillés du tour 1

  • Pascal MAURER, 70.54%



    Pascal MAURER

    70.54 %

    273 votes

  • Corinne SCHLUPP, 70.28%



    Corinne SCHLUPP

    70.28 %

    272 votes

  • Pascal BARADEL, 70.02%



    Pascal BARADEL

    70.02 %

    271 votes

  • Mélissa CALONEGO, 68.99%



    Mélissa CALONEGO

    68.99 %

    267 votes

  • Jean-Marc MINOUX, 68.99%



    Jean-Marc MINOUX

    68.99 %

    267 votes

  • Audrey DIDIERJEAN, 68.21%



    Audrey DIDIERJEAN

    68.21 %

    264 votes

  • Frédéric PERRIN, 67.95%



    Frédéric PERRIN

    67.95 %

    263 votes

  • Julien ROMAN, 67.7%



    Julien ROMAN

    67.7 %

    262 votes

  • Sylvie FISCHER RUBIELLA, 65.63%



    Sylvie FISCHER RUBIELLA

    65.63 %

    254 votes

  • Marion CLAUDEPIERRE, 64.85%



    Marion CLAUDEPIERRE

    64.85 %

    251 votes

  • Florent PETITDEMANGE, 64.59%



    Florent PETITDEMANGE

    64.59 %

    250 votes

  • Gabrielle MASSON, 64.08%



    Gabrielle MASSON

    64.08 %

    248 votes

  • Jean-Noël BIANCHI, 63.3%



    Jean-Noël BIANCHI

    63.3 %

    245 votes

  • Martial MICLO, 63.3%



    Martial MICLO

    63.3 %

    245 votes

  • Christine MORO, 62.27%



    Christine MORO

    62.27 %

    241 votes

  • Jean-Noël MASSON, 35.14%



    Jean-Noël MASSON

    35.14 %

    136 votes

  • Thomas GARNIER, 34.88%



    Thomas GARNIER

    34.88 %

    135 votes

  • Jean-Luc ANCEL, 34.62%



    Jean-Luc ANCEL

    34.62 %

    134 votes

  • Marc GEHIN, 34.36%



    Marc GEHIN

    34.36 %

    133 votes

  • Jean-François BOTTINELLI, 32.55%



    Jean-François BOTTINELLI

    32.55 %

    126 votes

  • Virginie DEHASS, 32.04%



    Virginie DEHASS

    32.04 %

    124 votes

  • Philippe CLUCHET, 31.78%



    Philippe CLUCHET

    31.78 %

    123 votes

  • Alexandre MATHIS, 31.26%



    Alexandre MATHIS

    31.26 %

    121 votes

  • Jean-Claude MILLION, 30.49%



    Jean-Claude MILLION

    30.49 %

    118 votes

  • Michaël HERTZOG, 29.97%



    Michaël HERTZOG

    29.97 %

    116 votes

  • Suzanne PINNA, 29.45%



    Suzanne PINNA

    29.45 %

    114 votes

  • Jérôme POUILLE, 29.19%



    Jérôme POUILLE

    29.19 %

    113 votes

  • Jean-Pierre SIESS, 28.94%



    Jean-Pierre SIESS

    28.94 %

    112 votes

  • Marcelle CLAUDEPIERRE, 28.16%



    Marcelle CLAUDEPIERRE

    28.16 %

    109 votes

  • Sophie VANACKERE, 27.13%



    Sophie VANACKERE

    27.13 %

    105 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 813 habitants
  • 626 inscrits
  • Votants410 inscrits 65.5%
  • Abstentionnistes216 inscrits 34.5%
  • Votes blancs2 inscrits 0.49%

Article à la une des élections

VIDEO. Un report des élections régionales en 2022 pose "des problèmes constitutionnels majeurs", selon Gérard Larcher

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Bonhomme : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises va s'organiser lors des 15 mars et 22 mars 2020. Pour les communes de moins de 1 000 habitants, et à l'inverse de celles qui excèdent ce chiffre, les électeurs voteront ici directement pour un ou plusieurs candidats, à condition que ceux-ci se soient officiellement présentés.

Le Bonhomme : rapide aperçu des candidats aux Municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel du Bonhomme, Jean-François Bottinelli, est candidat à sa réélection. Jean-Luc Ancel se présente comme candidat. Déjà candidat au moment des municipales de 2014, il avait alors obtenu un siège au conseil municipal. Les autres candidats sont Pascal Baradel, Jean-Noël Bianchi, Mélissa Calonego, Marcelle Claudepierre, Marion Claudepierre, Philippe Cluchet, Virginie Dehass, Audrey Didierjean, Sylvie Fischer Rubiella, Thomas Garnier, Marc Gehin, Michaël Hertzog, Gabrielle Masson, Jean-Noël Masson, Alexandre Mathis, Pascal Maurer, Martial Miclo, Jean-Claude Million, Jean-Marc Minoux, Christine Moro, Frédéric Perrin, Florent Petitdemange, Suzanne Pinna, Jérôme Pouille, Julien Roman, Corinne Schlupp, Jean-Pierre Siess et Sophie Vanackere.

La règle est comme suit : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils atteignent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les votes de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, ils devront remporter une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Le Bonhomme : quels sont les enjeux des Municipales ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, les électeurs du Bonhomme désigneront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Afin de glisser un vote dans l'urne, diverses conditions doivent être réunies. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'Union européenne, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Quels étaient les résultats des Municipales de 2014 ?

Dans certaines villes, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres à la fois, et également élire des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Retour sur le 30 mars 2014 : les résidents du Bonhomme avaient choisi 15 membres du conseil municipal au soir du second tour. Pour gérer leur ville, les Bonhommiens ont fait confiance à Benoit Clauss et Corinne Schlupp. Ces derniers avaient été accompagnés par Beatrice Dubois, Jean-Noël Masson, Pascal Maurer, Christiane Miehé mais aussi Robert Claudepierre et Jean-Claude Million.
Pour une liste électorale forte de 630 noms, 497 citoyens sont allés placer leur voix dans l'urne. On estime donc que de nombreuses personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, le taux de participation des Municipales de 2008 affichait 75,14 %. Ainsi, on observe une forte hausse de la participation.

Une tendance déjà présente lors des dernières élections ?

En 2017, les précédentes Présidentielles ont eu lieu. D'autre part, plusieurs scrutins ont fait suite aux dernières élections municipales. Les votes dans la commune du Bonhomme peuvent être étudiés au regard d'une évolution globale : leurs scores au premier tour des dernières élections présidentielles de 2017 sont différents de ceux enregistrés au niveau du pays.
Les scores du premier tour ont dressé un écart : Marine Le Pen (Front national) de même que François Fillon (Républicains) ont obtenu les résultats les plus élevés avec 25,2 % et 22,6 % des votes, devant Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) qui n'a emporté que 19,8 %. Emmanuel Macron a été choisi au deuxième tour par les résidents du Bonhomme qui ont voté à 55,47 % pour lui. Le nombre de votants parmi les habitants du Bonhomme s'élevait à 481 au second tour, soit 78,47 % de participation.
Les scores des élections européennes de 2019 ont privilégié La République en Marche avec Renaissance (16,04 %), ainsi qu'en particulier Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (25,47 %).

Quelques informations sur Le Bonhomme

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une agglomération aide à bien souvent appréhender les problématiques de ses résidents et justifier en partie les résultats du suffrage.

Quelles sont les caractéristiques propres aux habitants du Bonhomme ?

Le Bonhomme est une commune du Haut-Rhin. Elle compte 752 habitants. La Communauté de Communes de la Vallée de Kaysersberg réunit Le Bonhomme avec diverses municipalités avoisinantes, telles que Fréland, Kaysersberg Vignoble ou également Orbey. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 26,18 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. Peu élevée, la part d'immigration représente 2,49 % des individus vivant au Bonhomme.

Le Bonhomme : comment caractériser son niveau de vie ?

Les données suivantes fournissent une idée de la situation concernant le chômage au Bonhomme. Au sein de la commune, on répertorie principalement des professions intermédiaires et ouvriers (62,12 % des actifs). La ville est fréquentée par 48,82 % de travailleurs (369 Bonhommiens). Si moins de 10 % de la population active est en demande d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Les habitants du Bonhomme percevaient en moyenne 20 977 € par an en 2016 – versus environ 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Bonhommiens ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Le marché immobilier d'une ville est aussi un bon marqueur de son dynamisme et du niveau de vie en général. La location d'appartement non HLM de 3 pièces constitue 6 % du marché du logement de la ville. Moins de 5 % des locataires habitent, quant à eux, dans un appartement non HLM de 4 pièces. Les résidents s'avèrent moins de 20 % à posséder une maison de 5 pièces et 33 % une maison de 6 pièces.

Que dire de la qualité de vie au Bonhomme ?

Le Bonhomme est une commune où les équipements manquent un peu pour satisfaire les besoins de ses habitants. Il y a 120 enfants, âgés de ​0 à 15 ans au Bonhomme, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), et on trouve ​2 établissements scolaires dans la commune.
La pollution est également un élément à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. Que sait-on concernant la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez remarquer qu'elle répond à 50 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.