← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Garons

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont rassemblé les citoyens de Garons le 15 mars 2020. Le taux de participation particulièrement peu élevé qu'a recueilli la ville (25,45 %) montre que les habitants se sont peu déplacés pour aller voter. La pandémie de coronavirus pourrait notamment être l'une des facteurs à l'origine de ce nombre peu élevé. La participation dans le département du Gard a baissé depuis l'élection précédente. Elle était de 76,26 %, contre 58,36 % cette année.

Selon la règle de la prime majoritaire, la moitié des sièges au conseil municipal sont octroyés à la liste ayant obtenu le plus de suffrages à l'issue du premier tour, si elle a de plus emporté la majorité absolue. Les places restantes sont en outre réparties à la proportionnelle entre l'intégralité des listes ayant remporté un score supérieur à 5 %.

Quelles listes arrivent favorites au premier tour des élections municipales 2020 à Garons ?

Les 27 membres du conseil municipal de Garons (30) ont donc déjà été élus dès le 1er tour des municipales 2020. Alain Dalmas de la liste du Centre récolte 100 % des votes au 1er tour des élections municipales. Le conseil sera constitué de candidats de sa liste, avec 27 élus.

Au sein des électeurs de ce bourg, 6,16 % ont opté pour le bulletin blanc. Plusieurs bulletins de vote - 6,91 % exactement - étaient, de plus, invalides.

Le nouveau maire figurant dans les rangs des conseillers municipaux, c'est maintenant à ces derniers de le désigner.

Résultats du premier tour - Garons

Abstention : 74.55% Participation : 25.45%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain Dalmas, Divers centre, 100%

    Alain Dalmas
    Divers centre
    GARONS PASSION RAISON

    100 %

    818 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 4546 habitants
  • 3698 inscrits
  • Votants941 inscrits 25.45%
  • Abstentionnistes2757 inscrits 74.55%
  • Votes blancs58 inscrits 6.16%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 27/27

Article à la une des élections

VIDEO. 118 maires épinglés par la Cour des comptes ont été réélus

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Garons : le contexte politique des élections municipales

Lors des élections des 15 et 22 mars 2020, les communes françaises seront invitées à renouveler leur conseil municipal. Découvrez quels sont les candidats de la ville de Garons en parcourant cette page.

Garons : qui sont les candidats aux Municipales 2020 ?

À Garons, une seule liste sera présentée aux votants : Alain Dalmas, maire actuel de Garons et rattaché au Centre, décide d'être candidat à sa réélection avec la liste "GARONS PASSION RAISON".

Garons : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les citoyens de Garons iront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Le fait d'être majeur est un critère sine qua non pour voter lors de ces élections. On doit également être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'UE, et payer ses impôts ou habiter dans la commune.

Tendances des Municipales 2014

Retour sur les 23 et 30 mars 2014. Via un scrutin proportionnel de liste, les membres du conseil municipal de Garons avaient été désignés par les résidents de la commune.
Comme la majorité des municipalités françaises, les électeurs de Garons avaient opté pour la droite. Grâce à un score de 100 %, GARONS PASSION RAISON avait remporté le premier tour. La liste de la Droite avait ainsi obtenu 27 sièges, sur 27 possibles.
D'ordinaire assez élevée pour les élections municipales, la participation avait enregistré une forte baisse. Elle s'élevait à 65,32 % en 2008, contre 50,79 % aux dernières élections.

Les précédents scrutins ont-ils affiché la même tendance ?

Entre aujourd'hui et les Présidentielles de 2017, les orientations politiques se révèlent identiques. En mettant en parallèle les résultats du premier tour, on observe 33,64 % des votes pour Marine Le Pen (Front national), 19,09 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et, derrière, 17,21 % pour François Fillon (Les Républicains). Durant le second tour, 51,17 % des électeurs de Garons ont choisi Marine Le Pen. Une baisse de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau du pays lors du second tour des élections présidentielles de 2017 comparativement à celles de 2012. À Garons, cette tendance a été assez différente : ils ont été 2 639 habitants à s'être déplacés (71,65 %) contre 78,61 % en 2012.
On relèvera à l'issue des élections européennes de 2019 les beaux scores emportés par les listes suivantes : Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), avec 36,14 % des voix, et Renaissance (soutenue par La République en Marche) avec 18,54 % des suffrages.
Une façon simple de savoir si cette évolution s'inscrira dans la durée : voir si elle ressurgit au cours des élections municipales 2020.

Garons : les données clefs

Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, nous donnent une idée des chiffres socio-économiques à Garons.

Quelques informations sur le profil des habitants de Garons

Garons est une ville du Gard, elle compte 4 895 habitants. La Communauté d'Agglomération de Nîmes Métropole permet de lier à Garons des villes et des villages, comme Saint-Geniès-de-Malgoirès, Saint-Chaptes ou bien La Calmette. Les résidents de la commune sont peu âgés. Avec 306 étudiants en 2015, la majorité des Garonnais ont entre 25 et 54 ans et 20,21 % se situent entre 55 et 64 ans. Garons est une ville assez multiculturelle, 9,04 % de ses résidents sont issus de l'immigration.

Garons : les résidents profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Les chiffres du travail sont un excellent indicateur du niveau de vie des habitants de Garons. 47,56 %, c'est le taux des actifs à Garons. Plus de 2 277 Garonnais travaillent, parmi lesquels 52,68 % comme professions intermédiaires et employés. Presque 15 % des Garonnais actifs sont en demande d'emploi. Plus de la moitié de ces habitants au chômage sont des femmes.
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Garonnais est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 €. À Garons, il s'élevait à 19 975 € par an sur l'année 2016. La fracture sociale est importante à Garons, où le taux de pauvreté s'élève à 15 %. Si la portion des habitants les plus riches touche autour de 32 833 € par an, les plus démunis déclarent percevoir en moyenne 10 437 €.
Si le niveau de vie dans une ville ne se résume pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, néanmoins, un très bon indicateur. Évolutions au niveau de la location garonnaise : les maisons non HLM de 4 pièces constituent 6 % du marché et on répertorie 5 % de locataires d'appartement non HLM de 2 pièces. Les Garonnais s'avèrent en effet plus de 21 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces face à un peu moins du quart d'une maison de 4 pièces.

Peut-on combiner qualité de vie avec Garons ?

Les équipements sont assez nombreux à Garons pour satisfaire les attentes de ses habitants. Au niveau de la santé, on répertorie 2 urgences, maternités ou pharmacies intra-muros. Avec un total global de 969 enfants, âgés de 0 à 15 ans, un assez grand nombre de familles ont élu domicile à Garons si on compare ces chiffres au nombre total d'habitants. On recense ainsi pour les jeunes habitants 2 établissements scolaires.
Un environnement de vie sain signifie peu de pollution. Des indices peuvent vous renseigner à ce sujet. L'indice de qualité de l'air dans votre commune est de 3,54 en moyenne sur l'année. Celui-ci est évalué sur base de différents niveaux de pollution : les poussières, le dioxyde d'azote, le dioxyde de soufre et également l'ozone. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​et physico-chimique ​.