← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Point-Lac

Résumé du second tour

Le 28 juin, les électeurs de Saint-Point-Lac sont allés voter pour les élections municipales. L'intégralité des sièges du conseil municipal était à attribuer lors de ce tour.

Scores du second tour des municipales 2020 : qui est en tête à Saint-Point-Lac ?

Lisa Rubiloni et Sandrine Vallet arrivent en tête avec 97,54 %. Les citoyens ont placé Aurélie Grard troisième en lui allouant 95,90 % des voix. Patricia Fagiani (94,26 %), Élodie Robbe (94,26 %), Mélanie Alpy (91,80 %), Mathilde Couturier (90,98 %), Françoise Normand (90,98 %) et François Hanrot (78,68 %) ont réussi à rassembler les citoyens, comme en témoigne leur score.
L'heure est maintenant à l'élection du maire par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Le taux de participation au second tour des élections municipales est de 53,04 %. La participation déclarée à l'échelle du Doubs pour ce scrutin a baissé par rapport à la précédente en 2014 (72,39 % contre 59,04 % cette année).

De façon exceptionnelle, le second tour du scrutin s'est déroulé le 28 juin à Saint-Point-Lac, comme partout en France, le gouvernement ayant décidé le report des élections pour causes sanitaires au cours du mois de mars.

Résultats du second tour - Saint-Point-Lac

Abstention : 46.96% Participation : 53.04%

Résultats détaillés du tour 2

  • Lisa RUBILONI, 97.54%



    Lisa RUBILONI

    97.54 %

    119 votes

  • Sandrine VALLET, 97.54%



    Sandrine VALLET

    97.54 %

    119 votes

  • Aurélie GRARD, 95.9%



    Aurélie GRARD

    95.9 %

    117 votes

  • Patricia FAGIANI, 94.26%



    Patricia FAGIANI

    94.26 %

    115 votes

  • Élodie ROBBE, 94.26%



    Élodie ROBBE

    94.26 %

    115 votes

  • Mélanie ALPY, 91.8%



    Mélanie ALPY

    91.8 %

    112 votes

  • Mathilde COUTURIER, 90.98%



    Mathilde COUTURIER

    90.98 %

    111 votes

  • Françoise NORMAND, 90.98%



    Françoise NORMAND

    90.98 %

    111 votes

  • François HANROT, 78.68%



    François HANROT

    78.68 %

    96 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 272 habitants
  • 230 inscrits
  • Votants122 inscrits 53.04%
  • Abstentionnistes108 inscrits 46.96%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Résumé du premier tour

Aucun candidat ne s'étant présenté à temps, l'élection municipale n'a pas eu lieu à Saint-Point-Lac.

Candidats du premier tour - Saint-Point-Lac

Article à la une des élections

Covid-19 : "Personne ne pleura si on décale les élections régionales", estimé Sébastien Chenu

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Point-Lac : le contexte politique des élections municipales

Les candidats aux élections municipales 2020 devaient soumettre leur candidature auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département avant la date limite du 27 février. La ville de Saint-Point-Lac ne possède néanmoins aucun candidat.

Si aucun candidat ne se déclare dans une commune, quelle est la solution ?

Ce n'est pas sans précédent. En 2014, 62 communes en France, au nombre desquelles Rigny-la-Salle (Meuse), Courties (Gers), Saint-Laurent-de-Vaux (Rhône) ou encore Tréogan (Côtes-d'Armor), étaient dans cette situation. En cas d'absence de candidat, la suppression du premier tour doit alors être prononcée. Pour le second tour, qui a lieu suivant les règles habituelles, des dossiers peuvent être déposés. Si aucun candidat ne se manifeste, il faut planifier de nouvelles élections. En attendant, la préfecture met en place une délégation spéciale. De la même façon, lorsqu'un seul et unique candidat est élu à l'issue des municipales, une délégation spéciale peut être dépêchée dans l'attente du report des élections. La commune de Carnac-Rouffiac dans le Lot a vécu cette situation en 2014.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Point-Lac ?

Les électeurs de Saint-Point-Lac se rendront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour glisser un vote dans l'urne, plusieurs conditions doivent être réunies. On doit être français ou ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, résider ou payer ses impôts dans la commune dont il est question, avoir plus de 18 ans et être inscrit sur les listes électorales françaises.

2014, les précédentes Municipales faisaient l'actualité : quels étaient les résultats ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage, qui s'applique aux communes de moins de 1000 habitants lors de ces municipales ? C'est un système où les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent même choisir des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens de Saint-Point-Lac avaient nommé 11 membres du conseil municipal. En compagnie de Mathilde Couturier et Mickaël Berger, que les Saint-Pointus avaient choisis pour administrer leur municipalité, on pouvait voir Sylvain Remonnay, Daniel Pacquelet, Maurice Vuillard, Patrick Liegeon mais aussi Olivier Illiceto et Patricia Fagiani.
Parmi les 243 inscrits sur les listes électorales, assez peu de citoyens sont allés voter (165 suffrages). Cette participation montre une forte baisse en regard de celle recensée à l'issue des dernières Municipales, en 2008, où elle s'élevait à 82,46 %.

Une évolution qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

Plusieurs scrutins se sont déroulés dans l'intervalle entre les précédentes Municipales et cette année. Les Présidentielles, en particulier, se sont tenues en 2017. Si l'on compare les résultats du premier tour des élections présidentielles de 2017 sur la ville de Saint-Point-Lac, on observe qu'ils ont été différents de ceux enregistrés sur l'ensemble de la France.
Le jour du premier tour, le 23 avril 2017, le dépouillement a donné François Fillon (Les Républicains) favori avec 33,18 % des votes exprimés, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui a collecté 21,03 % des voix. Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) a, quant à lui, emporté 15,42 % des suffrages. Il y aura eu une majorité des résidents de Saint-Point-Lac pour voter pour Emmanuel Macron (75,15 %). Alors que le taux de participation des résidents de Saint-Point-Lac au second tour était de 89,12 % en 2012, il était de 86,31 %, soit 208 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de la tendance constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
À l'issue des Européennes de 2019, La République en Marche avec Renaissance a obtenu 22,56 % des suffrages tandis qu'Europe Écologie a emporté 18,8 % des votes.

Saint-Point-Lac : les données clefs

Élections municipales : les citoyens de Saint-Point-Lac devront aller voter les 15 et 22 mars. Une occasion pour vous mettre à jour sur la situation socio-économique de l'agglomération.

Que peut-on dire des résidents de Saint-Point-Lac ?

Saint-Point-Lac est une commune du Doubs abritant 281 habitants. On trouve dans la Communauté de Communes des Lacs et Montagnes du Haut-Doubs, aux côtés de Saint-Point-Lac, les villes de Châtelblanc, Malpas ou Touillon-et-Loutelet. La population saint-pointue est peu âgée. La majorité de la population saint-pointue a entre 25 et 54 ans, même si 23,68 % ont entre 55 et 64 ans. Saint-Point-Lac accueille une portion peu significative d'immigrés : 2,86 % de sa population.

Emploi, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Saint-Point-Lac ?

Le marché de l'emploi se retrouve dans les chiffres suivants. Ce petit village est surtout habité par des professions intermédiaires et employés qui constituent 54,17 % de sa population active (plus de 153 Saint-Pointus sont actifs, à savoir 54,29 %). Moins de 11 % des résidents saint-pointus déclarent percevoir le chômage. Parmi ces bénéficiaires, une majeure partie sont des hommes.
Les données montrent que le revenu fiscal médian est de 31 064 € par an à Saint-Point-Lac. Un chiffre bien plus élevé que le revenu médian de 2014 en France, qui s'élevait à plus de 20 000 €.
Si le niveau de vie dans une commune ne se réduit pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, toutefois, un excellent indicateur. 5 % des Saint-Pointus sont locataires d'appartement non HLM de 3 pièces et moins de 5 % le sont d'appartements non HLM de 2 pièces. Lorsque l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on voit qu'ils sont 17 % à acheter une maison de 5 pièces et environ 25 % une maison de 6 pièces.

Fait-il bon vivre à Saint-Point-Lac ?

Afin de satisfaire les besoins des habitants de Saint-Point-Lac, il est indéniable que les installations manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Saint-Point-Lac, car on répertorie actuellement 49 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Savoir à quel point un territoire est pollué donne un renseignement important concernant la qualité de vie sur place. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique. (Plus d'infos avec L'observatoire national de l'eau).

Le 2d tour des élections municipales aura lieu le 28 juin 2020 dans les communes pour lesquelles le premier tour n'a pas permis la mise en place d'un conseil municipal. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin particulier, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont officialisé leur candidature.

Quels sont les candidats à Saint-Point-Lac qui prendront part aux Municipales 2020 ?

Si un candidat parvient à réunir au moins 50 % des votes et plus de 25 % des inscrits, une place au conseil municipal l'attend. Le vote du second tour donne la possibilité aux candidats les plus plébiscités d'occuper les sièges disponibles. Lors du 2d tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Mélanie Alpy sera candidate. Également dans les candidatures officielles, celles de Mathilde Couturier, Patricia Fagiani, Aurélie Grard, François Hanrot, Françoise Normand, Élodie Robbe, Lisa Rubiloni et Sandrine Vallet.